Île Funk

L'île Funk est une île de granit d'une superficie de 25 ha et de 800 sur 400 m. Elle est aplatie, en forme de coin et se trouve à 15 m au-dessus du niveau de la mer. Elle est située à 60 km au large de la côte nord-est de Terre-Neuve, à l'est de l'ÎLE FOGO.

L'île Funk est une île de granit d'une superficie de 25 ha et de 800 sur 400 m. Elle est aplatie, en forme de coin et se trouve à 15 m au-dessus du niveau de la mer. Elle est située à 60 km au large de la côte nord-est de Terre-Neuve, à l'est de l'ÎLE FOGO. L'origine du nom est inconnue, bien qu'il ait pu être inspiré par l'odeur provenant du guano qui recouvre la majeure partie de l'île. L'extrémité ouest est couronnée par un cairn de 15 m, construit par d'anciens visiteurs de cet endroit presque stérile. Jacques CARTIER a visité l'île, tout comme un nombre incalculable d'autres navigateurs, attiré par les nombreux oeufs et oiseaux qu'on y trouve. Autrefois, terrain de chasse favori des résidents de la côte, tant autochtones qu'européens, l'île Funk est la dernière aire de reproduction connue du GRAND PINGOUIN, Pinguinis impennis , disparu depuis 1840 environ. C'est là qu'on ébouillantait les oiseaux afin de leur enlever leurs précieuses plumes et qu'on se débarrassait ensuite des corps. C'est pourquoi l'île est devenue la principale source d'approvisionnement en squelettes du grand pingouin pour les musées du monde qui en font la conservation. De nos jours, l'île est toujours habitée par des milliers de guillemots, de sternes et de macareux et est un refuge d'oiseaux protégé par la loi.