Île Mackenzie King

L'île Mackenzie King, d'une superficie de 5048 km2, est l'une des îles centrales des Îles de la Reine-Élisabeth dans l'archipel Arctique.

L'île Mackenzie King, d'une superficie de 5048 km2, est l'une des îles centrales des Îles de la Reine-Élisabeth dans l'archipel Arctique. Étendue basse, avec de rares points au-dessus de 300 m, elle se compose de plateaux et de basse-terres formés de roches sédimentaires horizontales ou légèrement plissées. Étant donnée l'absence de strates résistantes, le relief est peu marqué. Ce n'est que sur un grès plus dur que peuvent se former quelques reliefs comme les pics Leffingwell. Les dépôts superficiels proviennent d'un substratum rocheux à grains fins et sont particulièrement sensibles à la solifluxion. L'île Mackenzie King est d'ailleurs un des meilleurs exemples de ce processus dans l'Arctique. En 1915, confondant détroit et baie, V. Stefansson cartographie les îles Borden et Mackenzie King comme une seule île. Ce n'est qu'en 1947 qu'un relevé aérien réalisé par l'Aviation royale du Canada corrige cette erreur.