Îles Sverdrup

Les îles Sverdrup sont situées dans l'Extrême-Arctique et se composent d'une grande île, l'île AXEL HEIBERG, et de deux îles plus petites, les îles ELLEF RINGNES et AMUND RINGNES. Elles étaient à l'origine une zone de subsidence et de sédimentation, au bord d'un bloc continental.

Les îles Sverdrup sont situées dans l'Extrême-Arctique et se composent d'une grande île, l'île AXEL HEIBERG, et de deux îles plus petites, les îles ELLEF RINGNES et AMUND RINGNES. Elles étaient à l'origine une zone de subsidence et de sédimentation, au bord d'un bloc continental. Une déformation est alors survenue, suivie d'un soulèvement du bloc continental. Au début de l'ère tertiaire, après une longue période de sédimentation, des plis et des failles se sont formés dans les sédiments du bassin. La surface terrestre s'est soulevée et des montagnes se sont formées. De nos jours, les glaciers occupent une grande partie de la région montagneuse et certains se rendent jusqu'à la mer. Une étroite bande, formée d'un mince couche de sédiments, s'est déposée au début du pléistocène le long de la côte arctique.

La découverte de ces îles par la deuxième expédition polaire norvégienne (1898-1902), dirigée par Otto SVERDRUP, a soulevé un différend concernant la souveraineté des îles. Ce différend ne s'est résolu, en faveur du Canada, qu'en 1931.


Liens externes