Raminsh, Imant

Imant (Karlis) Raminsh. Compositeur, chef de chœur et d'orchestre, violoniste, professeur (Ventspils, Lettonie, 18 septembre 1943, naturalisé canadien 1954). A.R.C.T. 1962, B.Mus. (Toronto) 1966.

Raminsh, Imant

Imant (Karlis) Raminsh. Compositeur, chef de chœur et d'orchestre, violoniste, professeur (Ventspils, Lettonie, 18 septembre 1943, naturalisé canadien 1954). A.R.C.T. 1962, B.Mus. (Toronto) 1966. Après avoir étudié le violon avec Albert Pratz (1958-64) au TCM (RCMT), il s'inscrivit au programme d'éducation musicale de l'Université de Toronto. Il y eut pour professeurs David Mankovitz (violon), Talivaldis Kenins (composition), Charles Peaker et Elmer Iseler (direction chorale). Lors d'études supérieures à l'académie du Mozarteum de Salzbourg (1966-68), il étudia la composition, le violon et la direction d'orchestre, et fit partie de l'orchestre professionnel de l'école, Camerata Academica. En 1968, Raminsh créa le dépt de musique du College of New Caledonia - à Prince George, C.-B. - où il enseigna jusqu'en 1972. Il fut le fondateur et chef d'orchestre du New Caledonia Chamber Orchestra (1971 - rebaptisé OS de Prince George en 1981) et, de 1978 à 1982, chef de l'Okanagan Symphony Choir. Se joignant à l'OS d'Okanagan en 1977, il en devint second violon solo en 1978. En 1979, il forma l'Aura Chamber Choir, dont il était toujours le dir. mus. en 1991. En 1989, il créa le Youth Symphony of the Okanagan, dont il assuma la direction musicale. En 1969, il commença à donner des cours particuliers de matières théoriques, avant d'être engagé par la Vernon Music School (1977).

On sent dans la musique de Raminsh la nécessité, le besoin urgent d'« exprimer quelque chose... qui, non formulée, vous ferait souffrir spirituellement » (Anacrusis, hiver 1990). Selon ce compositeur, si ses œuvres sont si mélodiques, c'est parce qu'il s'est toujours intéressé à la musique vocale et chorale, mais aussi, et peut-être surtout, parce que la culture lettonne lui a légué l'amour du chant. Peu importe pour lui que l'on juge ses rythmes et ses harmonies trop classiques : « Le temps dont je dispose pour composer est limité... et je suis plus à l'aise quand je peux m'exprimer dans un langage que je maîtrise vraiment. Je n'ai pas à donner dans l'originalité pour le plaisir. Voilà très sincèrement comment je procède » (op. cit.). Ses compositions instrumentales ont été écrites pour le New Caledonia Chamber Orchestra, l'OS d'Okanagan et le Masterpiece Trio de Vancouver. De nombreux chœurs ont interprété ses œuvres chorales, par exemple le Vancouver Chamber Choir, les Elmer Iseler Singers, le Chœur Mendelssohn de Toronto, l'Ensemble vocal Tudor de Montréal, le Glen Ellyn Children's Choir de Chicago et le Choeur de chambre de Stockholm. Raminsh a reçu des commandes de la SRC, du Vancouver Chamber Choir, de la Chorale Bach de Vancouver, des Da Camera Singers d'Edmonton, de la Fédération chorale de la Colombie-Britannique et de l'Indianapolis Children's Choir, entre autres. La SRC a aussi diffusé certaines de ses oeuvres. Il est membre de la LCComp et compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (Sélection)

The Great Sea : 1972; SATB, orch; ms.

Ave Verum Corpus : 1973; SATB; GVT 1983; Grouse GR-100 et Marquis MAR-106 (Van Chamber Choir).

« ... and the great day that dawns » : 1978; orch; ms.

Ice and Fire (Lope De Vega) : 1979; mezzo, SATB, tim, orch cdes; ms.

A Northwest Trilogy (chansons folk. de C.-B.) : 1980; SATB; GVT 1984; CBC SMCD-5097 (Van Chamb Choir), (« Bye, Bye Baby ») U-1 (University Singers de l'Université de la Colombie-Britannique).

Six Chinese Lyrics : 1981; contralto, fl, ht, quat cdes; ms.

Along the Flower Trail : 1982; SSAATTBB; ms.

Suite on Five Latvian Folk Songs : 1983; orch (orch cdes); ms.

Psalm 121 : 1984; SA, cdes (p); GVT 1984.

Daybreak : Songs of the Lights (Navaho, trad E.L. Walton) : (1er recueil) 1985; SA (SSA), fl, gl, cdes (p); B & H 1987; (2e recueil) 1987; SA (SSA, SSAA), p; ms.

Five Latvian Folksongs : 1985; SATB; ms.

Magnificat : 1985; SATB (mezzo, SATB, p); ms.

Psalm 23 : SA, p; GVT 1985.

Two Psalms (nos 130 et 150) : 1985; SATB, orch; ms.

I Will Sing Unto the Lord (psaume 104) : 1988; SATB, p (orch); ms.

Autres œuvres pour v, pour ch ou pour ens chamb.


Lecture supplémentaire

  • Dyck, Arthur. 'The choral music of Imant Karlis Raminsh,' PH D thesis, U of Iowa 1990

    Fisher, Gary. 'Interview with Imant Raminsh,' Anacrucis, vol 10, Winter 1990

    Thorne, Susan. "Vernon's noted voice," B.C. Choral Federation Newsletter, Summer 1994