Irons, Diedre

Diedre (Allison) Irons. Pianiste, professeure (Winnipeg, 9 mars 1945). L.R.S.M. 1965, B.Mus (Manitoba) 1965, Artist Diploma (Curtis) 1968. Après avoir reçu sa première formation de Megan Howes, elle commence à 11 ans des études avec S.C.

Irons, Diedre

Diedre (Allison) Irons. Pianiste, professeure (Winnipeg, 9 mars 1945). L.R.S.M. 1965, B.Mus (Manitoba) 1965, Artist Diploma (Curtis) 1968. Après avoir reçu sa première formation de Megan Howes, elle commence à 11 ans des études avec S.C. Eckhardt-Gramatté à Winnipeg, et travaille par la suite avec Bernard Weiser à Minneapolis, puis avec Rudolf Serkin et Mieczyslaw Horszowski au Curtis Institute, à Philadelphie, dont elle est diplômée en 1968. Elle joue à la SRC à huit ans et débute à 12 ans, en 1964, avec l'Orchestre symphonique de Winnipeg (Concerto en la mineur de Schumann), sous la direction de Victor Feldbrill. Ses débuts officiels avec ce même orchestre ont lieu le 27 février 1964 alors qu'elle interprète le Concerto pour piano et instruments à vent de Stravinsky. Elle joue à nouveau Schumann lors de ses débuts avec le Toronto Symphony la même année sous la direction de Boris Brott. Ses débuts à New York se font au Town Hall, comme membre d'un trio avec Donald Peck et Wayne Rapier en 1969. En 1971, Irons est soliste avec l'Orchestre du Centre national des Arts lors du premier concert de l'ensemble à Toronto (Massey Hall, 29 mars, elle joue le Concerto en do mineur de Mozart et la Petite symphonie concertante de Frank Martin), et participe à la tournée de cet orchestre dans l'Est du Canada.

Dans le compte rendu de son exécution du concerto de Stravinsky avec l'OS de Winnipeg, Kenneth Winters la décrit comme étant une interprète cérébrale, chez qui les capacités d'exécution et d'organisation prennent le pas sur la grâce romantique et l'expression facile (Winnipeg Free Press, 28 février 1964).

Irons enseigne au Curtis Institute comme adjointe de Serkin (1968-1977), se produit au Festival de Marlboro, et devient en 1968 pianiste résidente du Grand Teton Music Festival, Wyo. En 1976, elle est l'invitée d'honneur du premier Concours national de musique Eckhardt-Gramatté à Brandon, Man., et interprète des œuvres de son ex-professeure.

Carrière en Nouvelle-Zélande
Irons s'établit en Nouvelle-Zélande en 1977, où elle est rapidement reconnue comme une musicienne de premier plan. Elle fait des tournées avec l'OS de la Nouvelle-Zélande et joue en Chine, au Japon, en Union soviétique, en Europe, en Australie ainsi qu'au Mexique. Elle revient au Canada en août 1990 pour donner son premier récital en 26 ans au Manitoba, à l'Université de Brandon. Beaucoup de ses tournées sont effectuées pour le compte de l'Institut pour le développement des relations interculturelles par l'art (IDRIART) de Genève. Parmi ses autres réalisations figurent ses enregistrements avec la Christchurch Symphony de tous les concertos pour piano de Beethoven et son interprétation avec le Canterbury Trio de l'intégrale des trios pour piano de Beethoven, de même que les œuvres pour piano et cordes de Brahms et Shostakovich. Elle est membre du Trio Victoria et s'est produite avec des ensembles de chambre tels que New Zealand, Kodaly et des quatuors à cordes latino-américains. En plus de ses autres enregistrements (voir Discographie), on peut l'entendre dans New Zealand Composers (1994, Manu 1478).

Elle enseigne à l'Université de Canterbury de 1992 à 2003 et à l'Université Victoria, située à Wellington, à partir de 2004. Elle est Membre de l'Ordre de l'Empire britannique.

Discographie

Eckhardt-Gramatté Duo Concertante, Suite no 6 (Drei Klavierstücke), Tovey Elegiac Variations : Sampson vc; (1967); RCA Victor CCS-1018.

Beethoven Concerto no 1 et 2. Diedre Irons; Christchurch Symphony. MMT2050

Beethoven Concerto no 3 et 4. Diedre Irons; Christchurch Symphony. MMT2051

Beethoven Concerto no 5 & Concerto pour violon (piano). Diedre Irons; Christchurch Symphony. MMT2055-56

Diedre Irons Piano Recital. MMT2041