Isaacs, Leonard

Leonard Isaacs. Administrateur, professeur, pianiste, chef d'orchestre, arrangeur (Manchester, 3 janvier 1909, naturalisé canadien en 1973 - Winnipeg, 6 décembre 1997). A.R.C.M. 1928, B. Mus. (Londres) 1934, F.R.C.M. 1983.

Isaacs, Leonard

Leonard Isaacs. Administrateur, professeur, pianiste, chef d'orchestre, arrangeur (Manchester, 3 janvier 1909, naturalisé canadien en 1973 - Winnipeg, 6 décembre 1997). A.R.C.M. 1928, B. Mus. (Londres) 1934, F.R.C.M. 1983. Fils d'Edward Isaacs, pianiste et compositeur anglais qui fut l'élève de Busoni, il étudie au RCM (1925-1929) avec Herbert Fryer (piano), Gordon Jacob (composition), Frank Probyn (harmonie) et Malcolm Sargent (direction d'orchestre). Plus tard, il se perfectionne en piano avec Alfred Cortot à l'École normale de musique de Paris (dont il reçoit un diplôme d'exécution en 1930) et suit, à Berlin, des cours particuliers d'Egon Petri. Après un premier séjour au Canada comme pianiste, répétiteur et chef d'orchestre adjoint de l'English Light Opera (1931-1932), il y revient en 1953, 1957, 1960 et 1963 à titre de juge de concours pour la FCMF, époque où il occupe, à la BBC, divers postes du côté de la production et de l'administration (1936-1963), notamment celui de directeur musical aux émissions du « Third Programme » (1950-1954) et du « Home Service » (1954-1963).

Il s'établit au Canada à titre de directeur de l'école de musique de l'Université du Manitoba (1963-1974). Après avoir pris sa retraite de ce poste, il est professeur invité à l'Université de Calgary (1974-1975) et chargé de cours à l'Université Carleton et à l'ÉBA Banff (CA Banff). Dans les années 1970, il se produit à de nombreuses émissions radiophoniques de la SRC : comme commentateur à Canadian Concert Hall, New Records et In Concert, animateur au Festival de la SRC à Winnipeg (1975-1977) et auteur-commentateur des séries spéciales Chamber Music (1976) et The Human Bach (1977). En 1982, il est nommé professeur émérite de l'Université du Manitoba et il continue à donner des cours particuliers.

Ses œuvres publiées comprennent Four French Canadian Folk Songs (Schott 1959) pour soprano et harpe ou piano, des duos et trios pour piano à l'usage des festivals-concours parus chez Curwen (1954-1955), et un arrangement pour orchestre de chambre de L'art de la fugue de Bach (Augener 1952). Ce dernier est enregistré par George Malcolm et la Philomusica de Londres (2-Argo ZRG-5421-5422 et 2-Argo SDD-356-357) ainsi que par un ensemble de cordes et instruments à vent de la SRC dirigé par Alexander Brott (RCI 126) et par un groupe d'instrumentistes à cordes et à vent placé sous la direction d'Isaacs (RCI 157). Il collabore à l'EMC en écrivant des articles, termine ses mémoires en 1996 et donne des interprétations et des conférences jusqu'en novembre 1997.

Voir aussi A. Polson dans Discographie.

Écrits

« Boris Roubakine mourned by following », Canadian Music Teacher (nov. 1974).

« Manitoba Opera (Le Nozze di Figaro) », OpCan (été 1992).

Leonard Isaacs: Five Lives in One: Selected Memoirs, (Hubbards, N.S. 1998).

Bibliographie

Linda LITWACK, « Winnipeg musician looks back over fifty years », Fugue, II (févr. 1978).

William NEVILLE, « Lives Lived: Leonard Isaacs », Globe and Mail, Toronto (8 janv. 1998).


Lecture supplémentaire

  • Litwack, Linda. 'Winnipeg musician looks back over fifty years,' Fugue, vol 2, Feb 1978

    Neville, William. 'Lives lived: Leonard Isaacs,' Toronto Globe and Mail, 8 Jan 1998