Iwan Edwards

Iwan Edwards, chef de chœur, chef d'orchestre (né le 5 octobre 1937 à Wales; décédé le 4 mars 2022 à Lachine en Québec) B. MUS. (University College of Wales) 1961. Après avoir écouté le London Symphony Orchestra et dirigé des harmonies dans sa jeunesse, Iwan Edwards aspire à une carrière en musique. Il obtient un diplôme de premier cycle en violon à l'University of Wales en 1961, puis se voit offrir une bourse en direction d'orchestre à la prestigieuse Royal Academy of Music de Londres. Il refuse la bourse et se consacre plutôt à l'enseignement professionnel et à la direction d'orchestre.
Iwan Edwards, chef de chœur, chef d'orchestre (né le 5 octobre 1937 à Wales; décédé le 4 mars 2022 à Lachine en Québec) B. MUS. (University College of Wales) 1961. Après avoir écouté le London Symphony Orchestra et dirigé des harmonies dans sa jeunesse, Iwan Edwards aspire à une carrière en musique. Il obtient un diplôme de premier cycle en violon à l'University of Wales en 1961, puis se voit offrir une bourse en direction d'orchestre à la prestigieuse Royal Academy of Music de Londres. Il refuse la bourse et se consacre plutôt à l'enseignement professionnel et à la direction d'orchestre.

En 1965, Edwards s'installe au Canada et enseigne à l'école secondaire Lachine High School (1965-1979) et à la Fine Arts Core Education (FACE) à Montréal (1979-1990). Edwards, qui acquiert une excellente réputation en enseignement des jeunes chanteurs, est nommé professeur agrégé à l'Université McGill en 1991, où il travaille jusqu'à sa retraite en 2001. C'est pour les nombreuses années passées à diriger le Chœur Saint-Laurent(1972-2007) et le Chœur de l'Orchestre symphonique de Montréal (1986-2007) qu'Edwards est le plus connu.

Chef

Edwards est nommé chef par intérim de la Chorale Elgar de Montréal en 1971 et en fait le Chœur de Saint-Laurent l'année suivante. Il fonde également le FACE Treble Choir, du Concerto Della Donna et du Chœur de chambre du Canada. En 1986, il est nommé chef du Chœur de l'Orchestre symphonique de Montréal, poste qu'il occupe pendant 21 ans. Dans le cadre de ses fonctions à ce poste, Edwards travaille étroitement avec le chef d'orchestre Charles Dutoit et dirige lui aussi l'orchestre à quelques occasions. Il travaille avec de nombreux ensembles canadiens, notamment le Chœur du Festival international de Lanaudière (1996-1998), le Chœur national des jeunes du Canada, la Société chorale d'Ottawa (1992-1996, 2001-2005), l'Orchestre du Festival international de Lanaudière, l'Orchestre du Centre national des arts, l'Orchestre symphonique d'Ottawa, l'Orchestre symphonique de Québec et l'Orchestre symphonique de Vancouver. Les organismes internationaux avec lesquels il travaille sont, entre autres, l'Orchestre symphonique Karlovy Vary en République tchèque et l'Orchestre symphonique Karlsbaden en Allemagne. Il travaille également avec des chefs d'orchestre célèbres, notamment Franz-Paul Decker, Zubin Mehta, Trevor Pinnock et Helmuth Rilling.

Prix et distinctions

À la direction du Chœur de l'Orchestre symphonique de Montréal, Edwards contribue à la production d'albums récompensés par des prix Juno, notamment en 1995 pour Les Troyens de Berlioz et en 1997 pour La Damnation de Faust. Il est nommé membre de l'Ordre du Canada en 1995 et reçoit la Médaille du jubilé d'or de la Reine en 2002.

Bibliographie

« Iwan Edwards at 60 », La Scena Musicale, III, no 2 (oct. 1997).

Lecture supplémentaire

  • "Iwan Edwards at 60," La Scena Musicale, vol 3, no 2, Oct 1997