Jablonski, Marek

Marek Jablonski. Pianiste, professeur (Cracovie, Pologne, 5 novembre 1939, Edmonton, 8 mai 1999). À six ans, il étudiait au Conservatoire de Cracovie.

Jablonski, Marek

Marek Jablonski. Pianiste, professeur (Cracovie, Pologne, 5 novembre 1939, Edmonton, 8 mai 1999). À six ans, il étudiait au Conservatoire de Cracovie. Sa famille vint s'établir à Edmonton en 1949, mais c'est à Calgary et à Banff durant l'été qu'il poursuivit ses études pianistiques avec Gladys Egbert. En 1957, il obtint la bourse Dimitri Mitropoulos et travailla à l'Aspen School de Denver, Col., puis à la Juilliard School avec Rosina Lhévinne. Il gagna le grand prix du Concours national JMC (1961). En novembre de la même année, il joua le Concerto no 1 de Chopin avec l'OSM dirigé par Zubin Mehta. Il reprit cette oeuvre à maintes reprises, entre autres avec le TSO (1962) et l'American Symphony Orchestra lors de ses débuts à Carnegie Hall le 15 février 1963. Il fit également des apparitions à la télé de la SRC, en 1962, dans la série Recital.

Il fit de nombreuses tournées JMC (1961-62, 1962-63, 1964-65, 1969-70, 1971-72) de même qu'une tournée aux É.-U. sous les auspices de la Carnegie Hall Corporation (1963). Boursier du CAC, il se rendit à Londres étudier avec Ilona Kabos et se produisit à Paris (salle Gaveau). Il s'est établi une réputation de spécialiste de la musique de Chopin. Le critique Clarendon qualifia alors de « magistrale » son interprétation de la Sonate no 3 de Chopin (Le Figaro, 6 mars 1963). En 1965, il effectua une tournée en France, Italie, Autriche, Yougoslavie et Pologne. Le 2 février 1969, il fit ses débuts dans un récital consacré à Chopin au Wigmore Hall de Londres où il retourna en novembre, puis en février 1971. Suite à un récital donné à la salle Claude-Champagne de Montréal, Gilles Potvin parlait ainsi dans La Presse (31 mars 1969) de son interprétation de la Sonate no 3 de Brahms : « L'exécution de Jablonski était remarquable par le tableau bien net qu'il dessina de sa structure, contrôlant merveilleusement l'entrée de chaque épisode et donnant à chacun des cinq mouvements un caractère bien précis... Jablonski y révéla aussi une technique remarquable et un jeu capable d'une grande puissance. Avec cette exécution, Jablonski s'affirme de nouveau comme l'un des pianistes canadiens les plus talentueux. Voilà un artiste d'envergure, digne des grandes salles de concert du monde. »

Il se produisit à quatre reprises en U.R.S.S. entre 1969 et 1975. Une grande tournée en Europe (1971) l'amena à Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Londres, Madrid, Stockholm et Zurich et, par la suite, il se fit connaître en Amérique du Sud. L'ONF présenta le long métrage Jablonski en 1971. De nouveau en Espagne (1973), il présenta trois récitals à Bruxelles ainsi qu'un concert avec l'Orchestre national de Belgique en 1974. Il fut également soliste de l'OCNA (1973), ainsi qu'avec l'Orchestre symphonique d'Edmonton (1973), l'Orchestre symphonique de Québec (1974), l'Orchestre philharmonique de Calgary (1975) et l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo (1978). Il joua à la PDA en 1975, 1977 et 1979. Dans les années 80, Jablonski s'est tourné vers de courtes séries de récitals des œuvres de Chopin qu'il présenta à Toronto, Winnipeg, Saskatoon, Calgary, Vancouver, Victoria et Montréal. Il a également présenté ces récitals en Italie.

Après avoir enseigné à l'Université du Manitoba (1975-81), il se joignit au RCMT en 1985. Il a déménagé à l'Université de l'Alberta, en 1993, où il est demeuré membre de la Faculté de musique et donné des récitals jusqu'à son décès à la suite d'un cancer. Il a reçu la Winspear-Archer Fellowship pour 1993-1994. Il a aussi donné des cours de maître au Venezuela, en Belgique, en Hollande, en Italie et aux États-Unis, de même qu'à l'ÉBA Banff (CA Banff) chaque été à partir de 1974 jusqu'en 1998. Plusieurs des étudiants de Jablonski ont connu d'excellentes carrières de pianiste dont Jon Kimura Parker and Francine Kay. Le Prix Marek Jablonski pour la musique de Chopin a été créé en 1999.

Discographie

Brahms Sonate op. 5, Intermezzo op. 117 no 1 : 1969; CBC SM-106.

Chopin Polonaise op. 44, 5 Mazurkas, Sonate op. 58 : 1963; Club de disques JMC 5.

-Valse op. 34 no 2 et autres : 1967; Aviston Records CLAR-13005.

Haydn, Beethoven, Liszt, Chopin : 1971; CBC SM-154.

Mozart, Brahms, Chopin; 1961; Club de disques JMC 2.

Marek Jablonski, piano. Chopin - Szymanowski - Albéniz - Granados. 1975. SRC SM-194

Bibliographie

Eric MCLEAN, « The Loneliness of the long-distance piano player », Montreal Star (13 déc. 1969).

Pekacz, Jolanta « Marek Jablonski : Chopin Player of Distinction », dans Polonia in Alberta 1895-1995, Andrzej M. Kobos et Jolanta T. Pekacz eds. Edmonton, 1995

Neufeld, J. et Reimer, G. « Profile: Marek Jablonski », In Tune, hiver 1998


Lecture supplémentaire

  • McLean, Eric. 'The loneliness of the long-distance piano player,' Montreal Star, 13 Dec 1969

    Pekacz, Jolanta. 'Marek Jablonski: Chopin Player of Distinction,' in Polonia in Alberta 1895-1995, Andrzej M. Kobos and Jolanta T. Pekacz eds. Edmonton, 1995

    Neufeld, J. and Reimer, G. 'Profile: Marek Jablonski,' In Tune, winter 1998