Behrens, Jack

Jack Behrens. Professeur, compositeur (Lancaster, Penn., 25 mars 1935). B.Sc. (Juilliard) 1958, M.Sc. (ibid.) 1959, Ph.D. (Harvard) 1973.

Behrens, Jack

Jack Behrens. Professeur, compositeur (Lancaster, Penn., 25 mars 1935). B.Sc. (Juilliard) 1958, M.Sc. (ibid.) 1959, Ph.D. (Harvard) 1973. Ses professeurs de composition furent William Bergsma, Vincent Persichetti et Peter Mennin à la Juilliard School, ainsi que Leon Kirchner et Roger Sessions à l'Université Harvard. Il étudia aussi avec Darius Milhaud au Festival de musique d'Aspen (été 1962) et avec Stefan Wolpe et John Cage au Emma Lake Composers-Artists Workshop en Saskatchewan (étés 1964, 1965). À Regina (1962-66), il enseigna à l'Université de la Saskatchewan et dirigea le département de matières théoriques du conservatoire affilié à cette université. Professeur à l'Université Simon Fraser (1966-70) et au California State College (1970-76), il se joignit à la faculté de musique de l'Université de Western Ontario en 1976, et fut directeur du département de matières théoriques et de composition jusqu'en 1980, puis doyen de la faculté de musique (1980-86). Il a donné fréquemment des conférences et récitals-causeries sur la musique du XXe siècle. Sa production inclut plusieurs commandes d'Adele Marcus, de la SRC, du Conseil des arts de l'Ontario (CAO), d'Orchestra London Canada, et divers organismes de la Saskatchewan. Il a enregistré quelques unes de ses propres compositions, ainsi que Ballade pour flûte et piano (avec Fiona Wilkinson) et Bagatelles pour clarinette et piano (avec Robert Riseling), toutes deux de Peter Racine Fricker, sur le micr. Signs (1983, Orion ORS-83455).

La recherche de Behrens (1965) sur la littérature, l'art et la musique viking dans les pays scandinaves, financée par le Conseil des arts du Canada, amena une commande de la Commission canadienne du Centenaire pour l'opéra de chambre The Lay of Thrym (livret de C.K. Cockburn). Behrens a déclaré que « Ceux d'entre nous qui étions impliqués.. sentions que l'audace et l'hardiesse (parfois artistique) des Vikings serait un centre d'interêt approprié alors que le Canada s'apprêtait à commencer son deuxième siècle de confédération » (Ewen, American Composers). Inspiré d'une légende islandaise, cet opéra en quatre tableaux est une oeuvre atonale qui a recours à l'écriture aléatoire et à l'improvisation. Il en dirigea la création le 13 avril 1968, au Darke Hall de Regina. Son oeuvre pour orchestre The Sound of Milo remporta le premier prix du concours de l'OS de la Nouvelle Orléans en 1970, et cette même année, il reçut le Francis Boott Prize à l'Université Harvard pour son oeuvre chorale How Beautiful is the Night. Ami de l'auteure Margaret Laurence, Behrens a composé une musique d'accompagnement pour sa lecture de A Fable - For the Whaling Fleets. Du matériel thématique de cette oeuvre fut utilisé à nouveau dans Landmarks, qui emploie des phrases de trois livres de Laurence comme points de repères (en anglais, « landmarks », du titre de l'oeuvre) pour l'auditeur. Même si l'idiome de Behrens est surtout moderne, il n'est pas limité à une seule approche : « Les méthodes de composition [de Behrens] varient, allant d'une approche sérielle à une approche indéterminée, malgré le fait que peu de ses oeuvre emploient exclusivement l'une ou l'autre » (op. cit.). Une grande partie de sa musique met en valeur les talents personnels de l'interprète en particulier pour ceux dont une pièce a été composée.

Sa musique a été jouée sur les ondes de la radio de la SRC et de stations américain. Behrens est membre de la Ligue canadienne de compositeurs et compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

Sa femme est la la pianiste Sonja Peterson.

Compositions (Sélection)

Théâtre
The Lay of Thrym, opéra (islandais « Thrymskvitta », trad C. Keith Cockburn) : 1968; ms.

Écrits

« Recent piano works of Christian Wolf (1972-76) », Studies in Music from the University of Western Ontario, II (1977).

« Helpful hints for program building », Piano Q, 106 (été 1979).

« Peter Racine Fricker on his 60th birthday », Studies in Music from the University of Western Ontario, V (1980).

Orchestre

Concerto : 1955; tpt, orch; ms.

Introspection : 1956; orch cdes; ms.

Declaration : 1964; ms.

The Sound of Milo (Jack Wasserman) : 1970; narr, orch; ms.

Concerto« Triple concerto » : 1971; cl, vn, p, orch; ms.

Fantasy on Francis Hopkinson's « My Days Have Been So Wondrous Free » : 1976; pt orch; ms.

New Beginnings : 1976; ms.

A Greeting : 1977; ms.

Fantasia On a Fragment : 1984; pianoforte, orch chamb; ms.

Landmarks : 1991; ms.

Musique de chambre

Quartertone Quartet : 1960; quat cdes : ms.

Green Centre : 1964 (rév 1990); ens vent; ms.

Early Song (Ted Godwin) : 1965; tén (bar), fl, ht, cor, vn, al; ms.

Serenades : 1969; fl, cl, p, vn, vc; ms.

Happy Birthday John Cage I and II : 1972; instr sol en do, la, sol, mi bémol; ms.

Quintette : 1974; cl, quat cdes; ms.

Bass Variants : 1977; cb; ms.

Looking Back (Pratt) : 1979; sop, fl, p; ms.

Dialogue : 1980; vc, p; ms; Orion ORS-83455 (Tsutsumi).

Quatuor à cordes« In Nomine » : 1980; ms.

Fiona's Flute : 1982; fl, p; ms; Orion ORS-83455 (Wilkinson).

Well-tempered Duo : 1984; vc, pianoforte; ms.

A Fable - For the Whaling Fleets (Laurence) : 1985 (rév 1990); narr, fl, cl, vn, vc, p; ms.

« I Have Mislaid Something » et « The Death of the Loch Ness Monster » (G. MacEwan) : 1985; bar, fl, p; ms.

Reflections : 1990; al, cl; ms.

Reverberations : 1990; tpt; ms.

Clavier

Passacaglia : 1964 (rév 1976); p; ms.

Music for a New Arrival : 1970; clavn; ms.

The Feast of Life : 1975; p; ms; (1976) Opus One 13 (Behrens).

Taos Portraits : 1976; p; ms.

Music for Two Pianos : 1979; 2 p; ms.

Tributaries : 1981; p; ms.

Aspects : 1983; 3 p; ms; McGill University Records 83017 (L.-P. Pelletier).

Autres oeuvres dont une partition de film, The Old Order Amish (1959); nombreuses oeuvres pour v, ch, dont « In a Manger » (Elkan-Vogel 1964) et How Beautiful is the Night (1969).


Lecture supplémentaire

  • Ewen, David. American Composers (New York 1982)