Renaud, Jacques

Jacques Renaud, romancier et poète (Montréal, 10 nov. 1943). Associé à la revue radicale PARTI PRIS dans les années 60, il travaille comme journaliste et recherchiste pour la télévision à Radio-Canada.

Renaud, Jacques

Jacques Renaud, romancier et poète (Montréal, 10 nov. 1943). Associé à la revue radicale PARTI PRIS dans les années 60, il travaille comme journaliste et recherchiste pour la télévision à Radio-Canada. Membre actif du Réseau de résistance, un groupe d'indépendantistes clandestins qui précède le FRONT DE LIBÉRATION DU QUÉBEC, Renaud est surtout connu comme auteur du court roman Le Cassé (1964), récit violent rempli de patois et d'anglicismes « joual », que l'on considère comme le meilleur ouvrage de fiction publié par la maison d'édition de Parti Pris. Dans la seconde édition du Cassé (1977), plusieurs nouvelles sont ajoutées, ainsi que Le Journal du Cassé qui traite des conséquences et des controverses occasionnées par la publication de ce récit. En 1970, Renaud publie En d'autres paysages, roman qui tente de marier réalité et fiction et qui laisse paraître son intérêt pour l'ésotérisme et l'orientalisme qui deviendront évidents dans Le fond pur de l'errance irradie (1975), Le cycle du scorpion (1979), La Colombe et la brisure éternité et Clandestine(s) ou la tradition du couchant (1980), ce dernier récit mêlant l'occultisme à la violence politique.