Milligan, James

James Milligan. Baryton (Halifax, N.-É., 5 avril 1928 - Bâle, 28 novembre 1961). Il étudia au RCMT (1948-55) avec Emmy Heim et Leslie Holmes tout en prenant part à des concerts et à des oratorios à Toronto et dans les villes voisines.

Milligan, James

James Milligan. Baryton (Halifax, N.-É., 5 avril 1928 - Bâle, 28 novembre 1961). Il étudia au RCMT (1948-55) avec Emmy Heim et Leslie Holmes tout en prenant part à des concerts et à des oratorios à Toronto et dans les villes voisines. En 1950-51, il fut l'un des deux gagnants du concours « Nos futures étoiles ». Au début des années 1950, il fut maintes fois soliste avec le Choeur Mendelssohn de Toronto, souvent aux côtés de Lois Marshall et Jon Vickers, deux autres jeunes chanteurs au talent prometteur. En 1953, il chanta le rôle titre d' Elijah puis le rôle du Christ lors d'une exécution et d'un enregistrement de la Passion selon saint Matthieu. En 1954, il fut soliste lors de présentations par le même choeur du Messie et de la Passion selon saint Matthieu au Carnegie Hall de New York, et il se classa premier au concours « Singing Stars of Tomorrow ». Durant ces années, il se fit aussi connaître comme baryton dramatique, en participant d'abord à des productions de la Royal Cons. Opera School (University of Toronto Opera Division), puis à celles de l'Opera Festival qui en résultèrent et marquèrent, en fait, les débuts de la COC. Il fut Marcello dans La Bohème, Monterone dans Rigoletto et Cancian dans School for Fathers en 1954; Germont père dans La Traviata en 1955; Don Carlo dans La Forza del Destino en 1959. En 1958, son interprétation de Scarpia dans Tosca à la télévision de la SRC lui valut un immense succès.

Ces deux derniers rôles lui avaient été proposés alors qu'il venait d'être reconnu à l'étranger. Pendant l'été 1956, il chanta Arbace dans Idomeneo au Festival de Glyndebourne. En 1957, après avoir remporté le premier prix au Concours international d'exécution musicale de Genève, il poursuivit ses études à Londres avec Roy Henderson et attira l'attention de sir Malcolm Sargent. Milligan devint bientôt l'un des barytons préférés de Sargent et, sous sa direction, il chanta en 1958 dans La Damnation de Faust et The Dream of Gerontius en Angleterre, et dans Le Messie, le Requiem de Fauré et Belshazzar's Feast de Walton au Festival de juin de Vienne. Il enregistra également Le Messie, Belshazzar's Feast et plusieurs opérettes de Gilbert et Sullivan sous la direction de Sargent. Parmi les autres rôles qui ont marqué sa carrière fulgurante figurent Escamillo dans Carmen à Covent Garden en 1949 et Don Carlo dans La Forza del Destino avec la COC la même année. Avant ses débuts à Bayreuth en 1961 dans les rôles de Wotan et du Voyageur dans Siegfried aux côtés de Birgit Nilsson et de Hans Hopf, il avait été engagé à l'Opéra de Bâle. Dans son ouvrage New Bayreuth (Londres 1969), Penelope Turing commenta en ces termes la participation de Milligan au festival Wagner : « Un excellent Voyageur ne se transforme pas toujours entièrement en Wotan. C'est pourquoi il est dangereux d'acclamer une interprétation, même remarquable, du Voyageur comme le gage d'un grand Wotan. Pourtant, il y avait quelque chose dans le chant de Milligan qui fit que la plupart d'entre nous mirent de côté toute prudence, convaincus que nous venions d'entendre l'un des très grands wagnériens de l'avenir... Il avait une voix splendide, à l'émission vibrante et puissante, au registre étendu, qu'il savait utiliser avec une authentique musicalité. Comme comédien, il possédait cette qualité indéfinissable que nous appelons la présence en scène. Il était le Voyageur et d'une façon qu'il ne m'avait jamais été donné de voir, sauf de la part de chanteurs qui avaient des années d'expérience dans ce rôle. Ce fut là une occasion merveilleuse. » Quatre mois après ces débuts prometteurs, Milligan mourait soudainement à Bâle, terrassé par une crise cardiaque au cours d'une répétition.

Discographie

Gounod « Avant de quitter ces lieux », « Bendemeer's Stream » : Agostini c orch; (1954); Victor 10-4221 (78t.), Victor 49-4221 (45t.).

Haendel Le Messie : Royal Liverpool Phil O, Huddersfield Choral Soc, Sargent c orch; (1959); 3-Angel 3598 et Angel CDCB-62020 (CD).

Morawetz : Mélodies; Morawetz p; 1953; RCI 121, (sélections) 6-ACM16.

Mozart Idomeneo : Ch et O du Festival de Glyndebourne, Pritchard c orch, Milligan (Arbace); (1956); 3-Angel 3574 et 3-Sera SIC-6070.

Sullivan The Gondoliers : O Pro Arte, Ch du Festival de Glyndebourne, Sargent c orch, Milligan (Antonio); (1959); 2-Angel 3570 et 2-Angel CDS7-47775 (CD).

- H.M.S. Pinafore : O Pro Arte, Ch du Festival de Glyndebourne, Sargent c orch, Milligan (Boatswain); (1956); 2-Angel SBL-3589 et 2-EMI CDS7-47779-8 (CD).

- The Pirates of Penzance : O Pro Arte, Ch du Festival de Glyndebourne, Sargent c orch, Milligan (Pirate King); (1956); 2-Angel S-3609 et 2-Angel CDS7-47785 (CD).

Walton Belshazzar's Feast : Royal Liverpool Phil O, Huddersfield Choral Soc, Sargent c orch; (1958); Capitol G-7141 et 2-EMI CHS7-63376-2 (CD).

Voir aussi DISCOGRAPHIE du Choeur Mendelssohn de Toronto.