Cockburn, James Pattison

Voir aussiPEINTRES TOPOGRAPHIQUES.

St Peter Street
St. Peter Street, James P. Cockburn (Musée royal de l'Ontario).

Cockburn, James Pattison

  James Pattison Cockburn, soldat et peintre topographique (Woolwich, Angl., 1778 ou 1779 -- id., 1847). Il apprend la peinture avec Paul Sandby au Royal Military College et devient bientôt un artiste amateur respecté, membre de la Norwich Society of Artists. À partir de 1807, il illustre de nombreux récits de voyages sur des destinations européennes. Il séjourne deux fois à Québec en tant qu'officier de la Royal Artillery, de 1822 à 1823, et de 1826 à 1832, en tant que commandant. Ses peintures ont une valeur documentaire inestimable car elles illustrent avec précision l'architecture de la ville de Québec à l'époque. En 1831, avec l'aide d'un jeune graveur local, James Smillie, Cockburn publie son propre récit de voyages, Quebec and Its Environs. Deux ans plus tard, à Londres, il réalise une série d'aquatintes de la ville de Québec et de Niagara Falls.

Voir aussiPEINTRES TOPOGRAPHIQUES.


Lecture supplémentaire

  • Michael Bell & W. Martha E. Cooke, The Last "Lion"; Rambles in Québec with James Pattison Cockburn (Agnes Etherington Art Centre, 1978); Christina Cameron and Jean Trudel, The Drawings of James Patterson Cockburn: A Visit through Québec's Past (1978).