John Kenneth Jamieson

John Kenneth Jamieson, industriel (né le 28 août 1910 à Medicine Hat, en Alberta; décédé le 26 septembre 1999 à Houston, au Texas). Jamieson s’implique dans l’industrie pétrolière canadienne et internationale. Au cours de sa carrière, Jamieson est le président du conseil et directeur général d’Exxon Corporation (anciennement la Standard Oil Company). (Voir aussi Pétrole; Industrie pétrolière.)

John Kenneth Jamieson, industriel (né le 28 août 1910 à Medicine Hat, en Alberta; décédé le 26 septembre 1999 à Houston, au Texas). Jamieson s’implique dans l’industrie pétrolière canadienne et internationale. Au cours de sa carrière, Jamieson est le président du conseil et directeur général d’Exxon Corporation (anciennement la Standard Oil Company). (Voir aussi Pétrole; Industrie pétrolière.)


Formation et début de carrière

Après des études à l'Université de l'Alberta et au Massachusetts Institute of Technology (1931), il travaille pendant trois ans comme ouvrier dans la construction de routes et de chemins de fer et fait de la prospection d'or dans la région de Cariboo en Colombie-Britannique avant d'obtenir un poste d'ingénieur à la raffinerie Northwest Stellarene. (Voir aussi Histoire du chemin de fer; Chaîne Cariboo.) Après l'achat de la société par la British American Oil Co. (BA), Jamieson devient directeur de la raffinerie de la BA à Moose Jaw en Saskatchewan, puis il est transféré au siège social à Toronto.

Points marquants de carrière

Après la Deuxième Guerre mondiale, pendant laquelle il travaille pour le ministère fédéral du Régisseur des carburants, il entre à l'Imperial Oil (1948), une filiale de la Standard Oil Company du New Jersey (maintenant Exxon Corp.), et en devient plus tard un des vice-présidents (1953). (Voir aussi Compagnie pétrolière Impériale Ltée.) Il est nommé président d'une des filiales principales de la Standard en Amérique Latine (1959) et ensuite vice-président de l'exploitation de la filiale américaine.

Nommé président de la Standard en 1965, Jamieson devient président du conseil et directeur général en 1969. Au moment de son accession à la présidence, la Standard (renommé Exxon Corporation au début des années 1970) est la société la plus importante du monde avec des revenus deux fois supérieurs à ceux du gouvernement fédéral canadien. Le plus grand défi de son poste est de maintenir les relations de la société avec les gouvernements à la grandeur du monde, qui impliquent souvent des intérêts de consommation et de production conflictuels. Jamieson prend sa retraite et quitte le poste de président du conseil d'Exxon en 1975 et celui de directeur, en 1981. Il reste actif comme conseiller en gestion et directeur de plusieurs sociétés à partir de sa résidence à Houston, au Texas.