Jarvlepp, Jan

Jan (Eric) Jarvlepp. Compositeur, violoncelliste, professeur (Ottawa, 3 janvier 1953). B.Mus. (Ottawa) 1976, M.Mus. (McGill) 1978, Ph.D. (Californie) 1981.

Jarvlepp, Jan

Jan (Eric) Jarvlepp. Compositeur, violoncelliste, professeur (Ottawa, 3 janvier 1953). B.Mus. (Ottawa) 1976, M.Mus. (McGill) 1978, Ph.D. (Californie) 1981. Adepte de la guitare rock avant d'étudier le violoncelle à l'école secondaire, il eut pour professeurs Donald Whitton et Gisela Depkat (violoncelle) ainsi que Luis de Pablo, Alcides Lanza et Roger Reynolds (composition). En 1980, 1981 et 1982, il fut lauréat des Concours de la SDE Canada pour les jeunes compositeurs. Beaucoup de ses ouvrages de chambre ont été joués par Open Score, un ensemble d'Ottawa avec lequel il s'est produit comme soliste et qui créa son Trio en 1987. Time Traveller, une suite en quatre mouvements pour carillon composée entre 1982 et 1986, fut commandée et exécutée par Gordon Slater à la Tour de la paix. L'oeuvre soumise pour l'obtention de son doctorat à l'Université de Californie à San Diego, intitulée Time Zones et écrite pour 17 musiciens, fait appel à des techniques de composition temporelle; elle fut créée en 1984 par les NMC. Violoncelliste à la pige, Jarvlepp a fait partie des orchestres symphoniques de Nepean et d'Ottawa à partir de 1981 et a participé à des émissions locales et nationales de musique de chambre réalisées par la SRC. Il a été chargé de cours invité à l'Université Concordia et à l'Université McGill, a donné des cours particuliers de violoncelle et, à partir de 1984, a enseigné à l'Université d'Ottawa.

Les premières oeuvres de Jarvlepp sont complexes sur le plan tonal et abstraites par la forme; elles traitent le son comme un médium pur et non pas comme une entité musicale dans le sens traditionnel. Dans Flotation (1978), une oeuvre électroacoustique, le compositeur utilise des sons privés de foyer tonal - bruits d'eau, de cloches et de sifflets - et les transforme électroniquement pour créer un monde sonore imaginaire. On est loin de Buoyancy (1977) et de la complexité brutale qu'y rendait le son électroniquement modifié du violoncelle seul. Pour orchestre, Jarvlepp a composé ICE (1976, pour cordes et percussion) ainsi que Camerata Music (1989) et, pour instruments solos, Sunrise (1987, pour accordéon) et Dream (1990, pour piano). En 1991, son écriture affichait un style post-moderne constant, toujours complexe dans ses formes mais avec un centre tonal mieux défini que dans les oeuvres précédentes. Deux cassettes de sa musique ont paru : Chronogrammes (1986, J & W JW-861) avec quatre oeuvres - Harpsichord Piece interprétée par Vivienne Spiteri, Buoyancy pour bande électroacoustique, de même qu'« Evening Music » et « Night Music », extraites de Time Traveller et jouées par Gordon Slater; et Soundtracks of the Imagination (1989, J & W JW-891) comportant Liquid Crystals avec Jarvlepp au synthétiseur, Sunrise avec l'accordéoniste Laurie Rosewarne, Sunset avec Elizabeth Simpson au cor et Ken Simpson au vibraphone, Guitar Piece avec le guitariste Douglas Reach, Flotation pour bande électroacoustique, Cadenza pour violoncelle, interprétée par Jarvlepp, ainsi que « Morning Music » et « Afternoon Music » tirées de Time Traveller et jouées par Gordon Slater. Jarvlepp est compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Ses oeuvres électroacoustiques, dont Liquid Crystals (1988), sont déposées aux archives électroacoustiques nationales de la Communauté électroacoustique canadienne-Centre MC.


Lecture supplémentaire

  • James, Kevin. "Encounter with Jan Jarvlepp," Canadian Viola Society Newsletter, Autumn 1992

    Todd, Richard. "One man's garbage becomes classical music hit," Ottawa Citizen, 3 Aug 2000

    James, Kevin. "Three works for viola by Canadian composers," Canadian Viola Society Newsletter, Spring 2001

    - "Jan Jarvlepp's Suite for Viola and Strings," Canadian Viola Society Newsletter, Spring 2002