Jasmin, Pierre

Pierre Jasmin. Pianiste, professeur (Montréal, 11 mars 1949). B.A. philosophie (Caen) 1966, B.Mus. (McGill) 1970, L.Mus. (ibid.) 1970, A.R.C.M. 1971, M.M.A. (Californie) 1973, diplôme de concert (Académie de Vienne) 1976, certificat (Conservatoire de Moscou) 1978.

Jasmin, Pierre

Pierre Jasmin. Pianiste, professeur (Montréal, 11 mars 1949). B.A. philosophie (Caen) 1966, B.Mus. (McGill) 1970, L.Mus. (ibid.) 1970, A.R.C.M. 1971, M.M.A. (Californie) 1973, diplôme de concert (Académie de Vienne) 1976, certificat (Conservatoire de Moscou) 1978. Après des études à l'Université McGill (1967-1970) avec Paul Loyonnet (piano), il séjourne huit ans à l'étranger où il travaille au Royal College of Music de Londres avec Ilona Kabos, à l'Université de la Californie du Sud avec Rosina Lhévinne et à l'Académie de musique de Vienne avec Dieter Weber. Il suit aussi des cours de maître avec Friedrich Gulda et Stanislas Neuhaus qui l'invite à suivre une année intensive de cours au Conservatoire de Moscou (1978). Il participe également à des cours de maître de Wilhelm Kempff sur les 32 Sonates de Beethoven (1977, 1981) et reçoit des conseils pianistiques d'Alissa Kezeradze-Pogorelich. À son retour au Canada, il enseigne à l'Université Queen's (1979-1984) et au cégep Vanier (1979-1988). Professeur de piano à l'Université du Québec à Montréal depuis 1981, il y est directeur du département de musique de 1984 à 1986. Outre le Canada, Jasmin s'est fait entendre notamment aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Autriche, en Italie, en U.R.S.S., en Yougoslavie et à Taiwan. Il est soliste avec l'Orchestre de chambre McGill, l'Orchestre symphonique de Montréal et inaugure la première saison régulière de l'Orchestre métropolitain à la Place des Arts en 1985. Son répertoire couvre la musique de Bach à Stockhausen et de Couperin à Messiaen, avec un attachement particulier pour la musique slave et celle de Beethoven dont il joue les 32 Sonates lors de causeries-récitals présentées en 1989-1990 et en 2004. Il donne également des séries de récitals des œuvres solo pour piano de Mozart (2001, 2004-2005) et les préludes et fugues de Bach. De 1991 à 2003, il enseigne et se produit régulièrement dans les Républiques tchèque et slovaque.

Jasmin est le sujet d'un documentaire de l'Office national du film intitulé Nos derniers jours à Moscou qui a été primé au Festival international des films sur l'art de Montréal en 1988. Radio Canada présente en 1994 ses concerts pour les réfugiés bosniaques et en 2002, il enregistre un disque solo des œuvres pour clavier de Bach. En 1992-1993, il est directeur artistique du Festival international de piano de Montréal. Il a été membre de divers jurys et a accompagné à plusieurs reprises les chanteurs Colette Boky et Joseph Rouleau. Outre son activité artistique, il milite au sein de mouvements pacifistes et humanitaires, préside le groupe artistes pour la paix de 1990 à 1997 et défend d'autres causes humanitaires.

Écrits
Pierre JASMIN. « Freedom of Expression », University Affairs (mars 2005)