Coulthard, Jean

Coulthard reprend ses études de composition de façon intermittente et travaille alors avec Arthur Benjamin (1939-1944), Bernard Wagenaar (1944-1945 et 1949) et Gordon Jacob (1965-1966). C'est avec ce dernier qu'elle poursuit des études approfondies en orchestration.

Coulthard, Jean
La musique de Jean Coulthard est douce et originale (photo d'Andreas Poulsson). Pour entendre un extrait de \u00ab Music to St. Cecilia \u00bb pour orgue et cordes interprétée par l'Orchestre philharmonique de Calgary sous la direction de Mario Bernardi, cliquez sur le bouton \u00ab Son \u00bb (avec la permission de la Société Radio-Canada).

Coulthard, Jean

 Jean Coulthard. Compositrice, professeure (Vancouver, 10 février 1908 - North Vancouver, 9 mars 2000). A.T.C.M. 1926, L.R.S.M. 1930, D.ès L. h.c. (Colombie-Britannique) 1988, LL.D. h.c. (Concordia) 1991. Jean Coulthard étudie avec sa mère, Jean (Robinson) Coulthard, puis (1924-1928) avec Jan Cherniavsky (piano) et Frederick Chubb (théorie). À partir de 1925, elle enseigne le piano dans le studio de la maison familiale avec sa mère et sa sœur, Babs. Grâce à une bourse du Vancouver Woman's Musical Club, elle fréquente le Royal College of Music (1928-1929) où ses professeurs sont Kathleen Long, R.O. Morris et Ralph Vaughan Williams. De retour à Vancouver, elle continue de donner des cours privés et d'enseigner dans des écoles privées pour filles. En 1935, elle épouse Donald Adams, et en 1943 donne naissance à sa fille Jane.

Coulthard reprend ses études de composition de façon intermittente et travaille alors avec Arthur Benjamin (1939-1944), Bernard Wagenaar (1944-1945 et 1949) et Gordon Jacob (1965-1966). C'est avec ce dernier qu'elle poursuit des études approfondies en orchestration. Elle soumet de diverses façons ses travaux à Copland (1939), à Schoenberg et à Milhaud (1942), à Bartók (1944) et à Nadia Boulanger (1955). Après avoir pris sa retraite de l'université de la Colombie-Britannique, Coulthard anime des ateliers et des sessions d'été à la J.J. Johannesen's International School of the Arts (1973) et au Banff Centre (1978-1979). Vers 1972, elle fonde avec Alys Monod le Okanagan Music Festival for Composers .

Œuvres - Premières compositions

Les œuvres de jeunesse de Coulthard, comme « Cradle Song » et « Threnody », sont en majorité pour voix et piano. Sur les conseils d'Arthur Benjamin, elle se tourne vers la composition pour orchestre et écrit quatre œuvres au cours des quatre années qui suivent, Canadian Fantasy, Excursion, Ballade (A Winter's Tale) et Song to the Sea, lesquelles établissent sa réputation au Canada. Après des études avec Wagenaar, elle se sent prête à créer des œuvres plus imposantes, notamment Music on a Quiet Song pour flûte et cordes, Sonatas pour violoncelle et piano, hautbois et piano et piano seul, String Quartet no 1 et Symphony no 1. En comparaison avec les sonates, d'une structure formelle moins stricte et d'un romantisme plus avoué, Variations on B-A-C-H , Duo Sonata et surtout String Quartet no 2: Threnody révèlent un élargissement du matériau sonore, une grande concision, une maîtrise plus affirmée et une expression plus intense. En 1953, la SRC commande à Coulthard A Prayer for Elizabeth pour marquer le couronnement d'Elizabeth II.

Jean Coulthard fait un séjour à Paris (fin de 1955), grâce à une bourse de la Société royale du Canada, puis passe environ six mois dans le Sud de la France en 1956. Durant ce séjour d'une année, elle commence à composer un concerto pour violon et un opéra, The Return of the Native, qu'elle termine en 1979. La première de l'opéra intégral, sous la forme de concert, a finalement lieu en septembre 1993. Des œuvres comme Lyric Suite: Sketches from a Medieval Town et Aegean Sketches reflètent l'influence évidente de l'histoire et de la culture européennes. Le Vancouver International Festival lui commande en 1958 Spring Rhapsody, un cycle de chants pour Maureen Forrester. Le Violin Concerto, commandé par le Conseil des Arts du Canada est donné pour la première fois en concert en 1959 par Thomas Rolston et l'orchestre symphonique de Vancouver.

Des années 1960 aux années 1980

Pendant les années 1960, Coulthard écrit des œuvres de plus en plus complexes pour divers ensembles, souvent sur commande. Bien que son concerto pour piano (1963, enregistré en 1972 avec Robert Silverman et l'orchestre symphonique de Vancouver) attire l'attention du public, son double quatuor à cordes, Twelve Essays on a Cantabile Theme (1972), est l'œuvre qui témoigne le plus de sa maîtrise de la forme et du contenu musicaux. L'orchestre symphonique de Vancouver lui commande This Land ainsi que Canada Mosaic, œuvre qu'il exécute durant sa tournée au Japon en 1974. The Pines of Emily Carr, inspiré du journal intime de la peintre de la côte ouest, introduit des éléments aléatoriques, tandis que The Birds of Lansdowne explore les ressources de la bande électroacoustique en introduisant des chants d'oiseaux de l'île de Vancouver.

Suivra, en 1977-1978, la publication de matériel pédagogique pour piano, sous la forme d'un manuel d'enseignement en huit volumes, Music of Our Time (avec la collaboration de ses anciens étudiants, David Duke et Joan Hansen, et illustré par sa fille, Jane Adams). À cette série se greffent des guides pour les enseignants et un livret pour les étudiants intitulé Student's Guide to Musical Form.

À la fin des années 1970 et dans les années 1980, Coulthard continue de composer abondamment, et elle est souvent influencée par ses découvertes littéraires qui prennent différentes formes. Parmi les œuvres les plus importantes de cette période, soulignons String Quartet no 3 (1981), Image Astrale pour piano (1981), Fantasy Sonata pour cor et piano (1983), Christina Songs pour voix aiguë et piano (1983), Autumn Symphony pour orchestre à cordes (1984), la suite Dopo Botticelli pour violoncelle et piano (1985), Sonata no 2 pour piano, composée pour Jane Coop (1986), Duo Sonata pour violon et violoncelle, écrite pour Shauna et Thomas Rolston (1989), et Symphonic Image (« Vision of the North ») pour ensemble à cordes, composée pour le Guildhall Chamber Ensemble (1989).

Influence des dernières années

Durant les années 1990, Jean Coulthard continue à recevoir des commandes du Conseil des Arts du Canada, du Vancouver's Community Arts Council, du Toronto Children's Chorus ainsi que de particuliers. Symphonic Image: Of the North est l'une des œuvres de Jean Coulthard présentées en première durant cette décennie. Parmi ses œuvres récentes, on retrouve plusieurs chansons et The Encore Series (1995), un répertoire pour l'enseignement du violon et du piano (avec la collaboration de David Duke et de Jean Ethridge). Le 90e anniversaire de naissance de Coulthard, en février 1998, est souligné par un gala à l'université de la Colombie-Britannique, des émissions à la radio de la SRC ainsi que par diverses prestations, entre autres de l'orchestre symphonique de Vancouver.

Coulthard est la première compositrice de la côte ouest à jouir d'une vaste renommée. Vers le milieu des années 1940, elle a intégré les diverses influences de ses professeurs et a façonné son propre style qui, après cette période, évolue de façon continue. Sa musique exprime deux courants importants : le genre lyrique, qu'on retrouve dans Lyric Sonatina (1976), et le style profond et sombre, comme dans String quartet no 2:Threnody (1954, rév. 1969). Cependant, ce mélange de styles demeure unifié, et est caractérisé par un romantisme absolu à l'intérieur d'un cadre contemporain tout à fait personnel.

Prix et distinctions honorifiques

Elle est nommée officier de l'Ordre du Canada et Citoyenne d'honneur de la ville de Vancouver en 1978. En 1994, elle reçoit l'Ordre de la Colombie-Britannique. Elle est compositrice agréée du Centre de musique canadienne et membre de la Ligue canadienne des compositeurs. RCI lui consacre le coffret no 10 de sa collection Anthologie de la musique canadienne, paru en 1982 (6-ACM 10), qui comprend son monologue intitulé « Music Is My Whole Life ». En 1984, elle est nommée Compositrice de l'année par la SDE Canada. En 1990, la revue Maclean's l'admet à son tableau d'honneur et cite Mavor Moore, ancien président du Conseil des Arts du Canada, qui fait l'éloge de Jean Coulthard en la qualifiant de (Traduction) « compositrice extraordinairement originale et au style unique ». Dans Centregramme, Glenn Colton décrit sa contribution ainsi : (Traduction) « Jean Coulthard a été non seulement un moteur dans la promotion et la diffusion de la musique canadienne du milieu du siècle, mais aussi une pionnière qui a ouvert la voie aux compositrices (et, jusqu'à un certain point, aux compositeurs de l'Ouest canadien) sur la scène musicale nationale ».

Les documents de Coulthard se trouvent aux archives de l'université de la Colombie-Britannique. L'université a créé le Jean Coulthard Fund for Canadian Music Studies en reconnaissance de l'engagement de la compositrice dans la musique canadienne.

Compositions choisies

Théâtre
Excursion, ballet : 1940; ms; CBC SMCD-5088 (Symphony Nova Scotia).

The Devil's Fanfare, ballet : 1958; ms.

The Return of the Native, opéra (Coulthard et Edna Baxter, d'après Hardy) : 1956-1979; ms.

Orchestre
Ballade : A Winter's Tale: 1940 (Vancouver 1942); orchestre à cordes; Ber (location); RCI : Album canadien no 2 et 6-ACM 10 (Toronto Symphony Orchestra).

Excursion: 1940; ms; CBC SMCD-5088 (Symphony Nova Scotia).

Song to the Sea (auparavant Convoy), ouverture : 1942 (Vancouver 1944); ms; CBC SM-215 et 6-ACM 10 (Atlantic Symphony Orchestra).

Symphony no 1 : 1951 (Toronto 1954); Ber (location).

A Prayer for Elizabeth : 1953 (Toronto 1953); cordes; BMIC 1961; Centredisques CMC-2887 (Vancouver Symphony Orchestra).

Rider on the Sands : 1953; ms.

Serenade or a Meditation and Three Dances : 1961 (Vancouver 1962); orchestre à cordes; ms.

Endymion : 1964 (Hal 1970); Ber (location).

Kalamalka « Lake of Many Colours » : 1974 (Hal 1974); Wat (location).

Canada Mosaic : 1974; Wat (location); (Introduction et trois chansons folkloriques) CBC SM-5081 (orchestre de la SRC à Vancouver).

Autumn Symphony « Symphony no 4 » (auparavant Symphonic Images) : 1984-1985 (Vancouver 1987); orchestre à cordes; ms.

Symphonic Image « Vision of the North »; 1989; orchestre à cordes; ms.

Soliste(s) et orchestre
Night Wind (LePan) : 1951; alto, piano (rév. soprano, orchestre); ms.

The Bird of Dawning Singeth All Night Long : 1960 (Vancouver 1964); violon, harpe, cordes; ms; 2-CBC SM-5050 (orchestre de la SRC à Vancouver.

Fantasy : 1961 (Victoria 1962); violon, piano, orchestre; ms.

Concerto for Piano and Orchestra : 1963 (Ottawa 1967); ms; 6-ACM 10 (Silverman).

Choral Symphony « This Land » (« Symphony no 2 ») (poètes canadiens) : 1966-1967; soliste, SATB, orchestre; ms.

Two Visionary Songs (Monro, de la Mare) : 1968; soprano, flûte, cordes (quatuor à cordes); ms.

Music to Saint Cecilia : 196? (arr. 1968); orgue, bande, cordes; ms.

Lyric Symphony « Symphony III » : 1975; basson, orchestre de chambre; ms.

Burlesca : 1977; piano, orchestre à cordes; ms.

Symphonic Ode for Viola and Chamber Orchestra : 1977; alto, orchestre de chambre; ms.

Vancouver Lights : A Soliloquy (Birney) : 1980 (Vancouver 1983); soprano, baryton, chœur, orchestre; ms.

Fanfare Overture : 1985; chœur, orchestre; ms.

When Tempests Rise (cantate tirée de l'opéra Return of the Native) : 1988; soliste, chœur, orchestre; ms.

Musique de chambre
Two Sonatinas : 1945; violon, piano; Ber 1975.

Music on a Quiet Song : 1946; flûte, cordes; Wat (location); RCI 8 et 6-ACM 10 (Hervé Baillargeon).

Sonata for Cello and Piano : 1947; violoncelle, piano; Novello 1968; Col MS-6542 (Friedlander), CBC SM-305 et 6-ACM 10 (Orloff), RCI 4 (R. Leduc).

Sonate for Oboe and Piano : 1947-1948; Waterloo 1977; RCI 4 (Perrier, Newmark).

String Quartet no 1 : 1948 (rév. 1952); ms.

Duo Sonata for Violin and Piano (Sonate no 1) : 1952; violon, piano; BMIC 1963.

Threnody: String Quartet no 2 : 1954 (rév. 1969); Ber 1975; RCI 386 et 6-ACM 10 (Quatuor à cordes de l'université de l'Alberta).

Piano Quartet Sketches from a Mediaeval Town : 1957; piano, quatuor, ms.

Four Bizarre Dances (tiré du ballet The Devil's Fanfare) : 1958; violon, piano; ms.

Sonata Rhapsody : 1962; alto, piano; Waterloo (location); SNE 550 (Verebes).

Sonata no 2 (A Correspondence) : 1964; violon, piano; ms.

Ballade of the North : 1965-1966; violon, piano; ms.

Divertimento : 1968; flûte, hautbois, clarinette, cor, basson, piano; ms.

Lyric Trio : 1968; trio avec piano; ms.

Lyric Sonatina : 1969; basson, piano; Wat 1973; Mel SMLP 4032 (Weait).

Lyric Sonatina : 1971; flûte, piano; Wat 1976.

The Birds of Lansdowne : 1972; trio avec piano, bande; ms.

Twelve Essays on a Cantabile Theme : 1972; deux quatuors à cordes; ms; RCI 495 et 6-ACM 10 (Quatuor à cordes de l'Université de l'Alberta et Purcell String Quartet).

Songs from the Distaff Muse, deux cycles (plusieurs sources) : 1972 (soprano, contralto, violoncelle), 1974 (soprano, contralto, piano); mss.

Music on a Scottish Folk Song : v. 1974; violon, guitare; ms.

Lyric Sonatina : 1976; clarinette, piano; ms.

Serenade (E. Gourlay) : 1977; alto, violon; ms.

Fanfare Sonata : 1978; trompette, piano; ms.

Shizen: Three Nature Sketches From Japan : 1979; hautbois, piano; Novello 1986.

Pas de Deux : Sonatina for Flute and Bassoon : 1980; flûte, basson; ms.

Sonata no 3 « À la jeunesse » : 1981; violon, piano; ms.

String Quartet no 3 : 1981; ms.

Fantasy Sonata : 1983; cor, piano; ms.

Lyric Sonatina : 1984; guitare; ms.

Dopo Botticelli : 1985; violoncelle, piano; ms.

Shelley Portrait (Shelley, Hardy) : 1987 (Montréal 1988); alto, flûte, clarinette, violoncelle, piano; ms.

Duo Sonata for Violin and Cello : 1989; violon, violoncelle; ms.

Aussi À la jeunesse (Wat 1983), œuvres pour jeunes violonistes.

Piano
Four Études : 1945; BMIC 1952 (no 1 et 2), 1954 (no 3 et 4); (no 1 et 4) Bar BC-2837 (Varro), (no 1 et 2) RCI 93 et 6-ACM 10 (Pratt), (no 4) RCI 134 et 6-ACM 10 (Newmark).

Sonata : 1947; BMIC 1953; (1969) RCI 289 et 6-ACM 10 (Ogdon), (1er mouvement) RCI 648 (K. Cerovsek).

Quiet Song : 1948; RCI 93 (Pratt).

Three Dances : 1950; FH 1957 (no 3).

Variations on B-A-C-H : 1951; Novello 1972; (1969) RCI 289 et 6-ACM 10 (Ogdon).

Four Piano Pieces : 1954; BMIC 1955.

Sonatina « Seascapes » : 1956; BMIC 1955 (Rondo), Wat (location).

Aegean Sketches : 1961; BMIC 1964; Mel SMLP-4031 (Kubálek).

Noon Siesta : 1964; BMIC 1965; CCM 1 (Cavalho).

Twelve Preludes : 1954-1964; Ber (no 1, 2 et 3), Wat (no 4, 7).

Sketches From the Western Woods : 1970; ms; (1984) Bedivere BVC-357 (cassette) (Margaret Bruce), 6-ACM 10 (Ogdon).

Pieces for the Present : 1973; Wat 1974.

Image Astrale : 1981; Avondale 1988; Centredisques CMC-1684 (Foreman).

Piano Sonata no: 1986; piano; ms.

Plusieurs œuvres de jeunesse destinées à la pédagogie (1917); aussi Musique de notre temps / Music of Our Time (9 vol., Wat 1977-1980) et A Student's Guide to Musical Form (Wat 1983, paru aux États-Unis sous le titre Music in Many Forms, Neil A. Kjos 1984).

Chœur
« Cradle Song » (Padraic Colum) : 1927; SA, piano; BMIC 1960; RCA CCS-1020 (Chœur de la SRC à Vancouver, H. McLean).

« Threnody » (Herrick) : 1935; SATB; BMIC 1961; RCA CCS-1020 (Chœur de la SRC à Vancouver, H. McLean).

« Quebec May » (Birney) : 1948; SATB, deux pianos; Wat 1976; RCI 35 et 6-ACM 10 (Orchestre symphonique de la SRC).

« Sea Gulls » (Pratt) : 1954; SA, piano; Jay 1967.

« More Lovely Grows the Earth » (Helena Coleman) : 1957; SATB; ms; RCI 189 et 6-ACM 10 (Chorale Bach de Montréal).

« Soft Fall the February Snows » (W. Campbell) : 1958; TTBB, piano; Ber 1970; RCA CCS-1020 (Chœur de la SRC à Vancouver, H. McLean).

« The Signature of God » (John Hall) : 1964; soprano, alto, SA, piano; Ber 1970.

« Auguries of Innocence » (Blake) : 1963-1965; SATB; BMIC 1969; RCA CCS-1020 (Chœur de la SRC à Vancouver, H. McLean).

« Hymn of Creation » : 1975; SATB (SATB, percussions); ms.

Three Ballades From the Maritimes : 1979; chœur ; ms.

Aussi sept pièces chorales juniors (1954-1965), quatre parues chez Iroquois et une chez OUP (« The Bell Song » a été enregistré par la Chorale Bach de Vancouver, VBC 001L).

Voix
« Cradle Song » (arr) : 1927; mezzo, piano; BMIC 1960; West WST-17127 (Forrester).

« Love Song » (poème Haida) : 1942; soprano, piano; ms (nos 1 et 3); RCI 74 (F. James).

Three Songs (Joyce) : 1946; soprano, piano; ms; (nos 1 et 3) RCI 20 (F. James).

Two Songs (J. Joyce) : 1946; baryton, piano; (« Lean out of the Window ») RCI 109 et 6-ACM 10 (Diamant, Master MA-377 (D. Mills).

Cycle of Three Love Songs (L.A. MacKay) : 1948; baryton, piano; RCI 109 et 6-ACM 10 (Diamant).

Spring Rhapsody (divers) : 1958; contralto, piano (orchestre); Wat 1978 (nos 1, 2 et 3), (no 4) « Ecstasy » CMIC 1969, RCI 203 (Forrester), Master MA-377 (D. Mills).

Two Duets (Herrick) : 1960; soprano, ténor (contalto), piano; RCI 515 et 6-ACM 10 (B. Laplante, M. Laferrière).

Two Night Songs (Munro, Belloc) : 1960; baryton, quintette avec piano; ms; 6-ACM 10 (Boyden).

Six Mediaeval Love Songs (traduction du latin H. Waddell) : 1962; baryton, piano; CBC SM-180 et Centredisques CMC-2185 (Vickers).

The Pines of Emily Carr : 1969; contralto, narrateur, timbales, piano, quatuor à cordes; ms.

Four Prophetic Songs (Gourlay) : 1975; contralto, flûte, violoncelle, piano; ms; Centredisques CMC-1183 (Roslak).

Three Sonnets of Shakespeare : 1977; contralto, quatuor à cordes; ms.

Two Idylls From Greece (Braddock) : 1980; baryton (ténor), piano; ms.

Christina Songs (Rossetti) : 1983; voix aiguë, piano; ms.

Bibliographie

Godfrey RIDOUT, « Two west coast composers », CRMA, III (décembre 1944-janvier 1945).

Lawrence CLUDERAY, « Jean Coulthard », ScM, 240 (mars-avril 1968).

BMI Canada Ltd., SDE Canada Ltée, « Jean Coulthard », dépliants (1970, 1979, 1985).

Vivienne W. ROWLEY, « The solo piano music of the Canadian composer Jean Coulthard », thèse de D.M.A. (Boston 1973).

David DUKE, « Pour Coulthard, retraite n'est pas synonyme de repos », ScM, 299 (janvier-février 1978).

Ian L. BRADLEY, « Jean Coulthard... composer, teacher, pianist », Twentieth Century Canadian Composers II (Agincourt, Ontario 1982).

David DUKE, « Jean Coulthard prise sur le vif », ScM, 370 (novembre-décembre 1989).

James DEAVILLE, éd., « Colloquy/débat: Violet Archer, Jean Coulthard, and Barbara Pentland remembered », Canadian University Music Review, vol. 20:2, 2000.

William BRUNEAU, International Alliance of Women in Music Journal, numéro dédié à Archer, Jean Coulthard et Barbara Pentland, vol. 6:3, 2000.

David DUKE, « The orchestral music of Jean Coulthard: a critical assessment », thèse de doctorat, université de Victoria (1993).

William BRUNEAU et David Gordon DUKE, Jean Coulthard: A Life in Music (Vancouver 2005).

Compositeurs canadiens contemporains.