Jeramy Dodds

Jeramy Dodds, poète (Ajax, Ont., 4 déc. 1974). Jeramy Dodds fait sa marque dans les cercles littéraires avec la publication de Crabwise to the Hounds en 2008.

Jeramy Dodds, poète (Ajax, Ont., 4 déc. 1974). Jeramy Dodds fait sa marque dans les cercles littéraires avec la publication de Crabwise to the Hounds en 2008. Le poète, qui a grandi à Orono, en Ontario, se met à écrire à l'âge de 18 ans, alors qu'il entre à l'Université Trent pour étudier l'anglais et l'anthropologie. Dodds poursuit ses études à l'Université d'Islande, avec une spécialisation en études médiévales. Il voyage beaucoup et réside au Baltic Centre for Writers and Translators, à Gotland, en Suède (2007). Il enseigne la création littéraire à l'Université du Nouveau-Brunswick (2009) et est écrivain en résidence à la retraite pour écrivains Berton House, à Dawson, au Yukon (2010).

Dodds compose son premier recueil, Crabwise to the Hounds, en sept ans, alors qu'il voyage et réside à Banff, en Suède et en Grèce. Publié en 2008 par Coach House Books, Crabwise to the Hounds expose le penchant de Dodds pour l'humour, mis en évidence par le jeu des mots et des phrases dans des poèmes tels que « The Epileptic Acupuncturist ». Le recueil montre également l'intérêt de l'auteur pour d'autres formes d'art, notamment dans « Glenn Gould Negotiates the Danube in the Company of a Raven », où il expérimente la musicalité et le rythme. Dans une entrevue donnée en 2009, Dodds affirme que ce poème est une tentative de « traduire » en mots la musique de la Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur de Bach. Le recueil n'épouse aucun point de vue particulier ni ne suit le fil d'aucune histoire, mais son objectif est d'attirer l'attention sur le langage lui-même. C'est la virtuosité technique de Dodds qui fait d'ailleurs l'objet des éloges de nombreux critiques.

En 2006, Jeramy Dodds remporte la bourse RBC Bronwen Wallace pour nouveaux écrivains de la Société d'encouragement aux écrivains du Canada. En 2007, il obtient aussi le Prix littéraire Radio-Canada pour la poésie. En 2009, son recueil gagne encore le prix Trillium et se qualifie parmi les finalistes du prix Gérald Lampert et du Prix Griffin de la poésie. Sa nomination pour le Griffin Poetry Prize est la première à honorer les débuts d'un auteur canadien depuis celle de Karen Solie en 2002.


En savoir plus // Jeramy Dodds