Toth, Jerry

Jerry (né Jaroslav) Toth. Saxophoniste, clarinettiste, flûtiste, arrangeur, compositeur, réalisateur (Windsor, en Ont., 15 novembre 1928, décès le 31 mars 1999 à Toronto). Ses professeurs à Toronto furent Frank Hiron (saxophone) et Herbert Pye (clarinette, au TCM).

Toth, Jerry

Jerry (né Jaroslav) Toth. Saxophoniste, clarinettiste, flûtiste, arrangeur, compositeur, réalisateur (Windsor, en Ont., 15 novembre 1928, décès le 31 mars 1999 à Toronto). Ses professeurs à Toronto furent Frank Hiron (saxophone) et Herbert Pye (clarinette, au TCM). En 1953, il étudia les instruments à vent à Los Angeles avec Dale Eisenhuth. Il joua le saxophone alto dans les orchestres de danse de Stan Patton, Bobby Gimby, Trump Davidson et d'autres (1945-1953), et fut chef d'orchestre adjoint d'un ensemble de jazz de 17 instrumentistes avec le tromboniste Ross Culley et le saxophoniste Roy Smith (1952-1957). Il fit partie des orchestres de jazz de Phil Nimmons (1956-1974) avec qui il étudia aussi l'orchestration.

Il commença à jouer dans des orchestres de la SRC en 1954 sous la direction de Jack Kane, et devint plus tard un important musicien de studio à Toronto. Il fut arrangeur en chef ou directeur musical de l'émission « Parade » à la SRC (v. 1957-1960) et, au milieu des années 1960, il commença à écrire et enregistrer des rengaines publicitaires avec son frère Rudy et d'autres. Il a réalisé des enregistrements de plusieurs chanteurs, et a œuvré à titre d'expert-conseil à la prise de son pour plusieurs productions de télévision ainsi que durant la construction du Roy Thomson Hall. Il a composé et arrangé la musique de microsillons CTL des Fat City Guitars de Bobby Edwards (qui enregistrèrent sa Fat City Suite en mi, CTL 477-5162) et du tromboniste Ted Roderman. Jerry Toth était connu particulièrement pour son orchestration du thème de Hockey Night in Canada et pour le thème officiel de l'Ontario à l'occasion du centenaire du Canada, « A Place to Stand ». Il composa aussi de la musique pour A Christmas Carol, l'émission de Rich Little gagnante d'un Emmy Award.

Sa propre discographie inclut les microsillons The Music of Jerry (1969, CTL 477-5116), The Twelve Sides of Jerry Toth (1973, CTL 477-5171) et The Classic Ferry Toth (1976, CTL S-5201 et United UALA-666G) par son orchestre, et Moment of Love (1972, Warner WSC-9008) par ses chanteurs, tous deux essentiellement des groupes de studio. La chanson « Moment of Love », une œuvre de Ruby Toth enregistrée avec le compositeur au piano, fut populaire au Canada. Cette chanson et « Homecoming », de Hagood Hardy, firent l'objet du premier procès pour plagiat au Canada, Gondos contre Hardy et Toth. La poursuite, qui alléguait le non-respect des droits d'auteur, fut rejetée avec dépens en juillet 1982, donnant raison aux frères Toth.

Jerry Toth enregistra aussi comme soliste avec les orchestres de Phil Nimmons et avec le Boss Brass alors qu'il en faisait partie (1970-1990). Avec ce dernier ensemble, il a souvent tenu la vedette au saxophone alto dans des interprétations de ballades, par exemple « Autumn in New York » de l'album Atras da Porta. À l'occasion, il a également dirigé son propre quatuor de jazz dans des cabarets de Toronto.

Voir aussi Carl Toth, son père, et Tony Toth, son frère.

Bibliographie

Canadian Jazz Discography.

Jack Batten, On Trial, Markham, Ontario, 1989.


Lecture supplémentaire

  • Canadian Jazz Discography

    Batten, Jack. On Trial. Markham, Ont, 1989