Arpin, John

John (Francis Oscar) Arpin. Pianiste, chanteur, compositeur, arrangeur (Port McNicoll, près de Midland, Ontario, 3 décembre 1936 - Toronto, 8 novembre 2007). A.R.C.T. 1953.

Arpin, John

John (Francis Oscar) Arpin. Pianiste, chanteur, compositeur, arrangeur (Port McNicoll, près de Midland, Ontario, 3 décembre 1936 - Toronto, 8 novembre 2007). A.R.C.T. 1953. Il étudie le piano dans sa ville natale puis au Conservatoire royal de musique (1950-1953), et il commence sa carrière à Toronto en 1957. Après avoir travaillé avec Howard Cable, King Ganam, Leo Romanelli et Stanley Saint John, il se lance dans une activité (1962-1987) consistant surtout à jouer du piano dans les bars et les bars-salons d'hôtels à Toronto (The Ports of Call, Mr. Tony's, les hôtels Windsor Arms et King Edward, Pearcy House, etc.) Il est également directeur musical des émissions de CTV River Inn (1968-1969) et Diamond Lil (1969-1970) puis de l'émission de TVO Polka Dot Door à partir de 1984. Ses arrangements de chansons sont enregistrés par plusieurs interprètes pop et country, notamment Keath Barrie, la Carlton Showband, Dick Damron, George Hamilton IV, Tommy Hunter et Roy Payne.

Pianiste de ragtime

Parallèlement, John Arpin s'impose comme le meilleur pianiste de ragtime au Canada. Initié à ce répertoire vers 1963 par le pianiste américain Bob Darch, il joue et enregistre au Canada et aux États-Unis, en plus de se produire à plusieurs reprises au Festival de folklore Mariposa et au Saint Louis Ragtime Festival dans les années 1970, et d'être invité régulièrement au Scott Joplin Festival à Sedalia (Missouri) à partir des années 1980. Pour le compte de la Ragtime Society, fondée à Toronto en 1962, il fait office de directeur (plus tard président) pendant plus de 25 ans avec une seule interruption; il joue au « Ragtime Bash » annuel et il est rédacteur en chef de The Ragtimer de 1964 à 1968. Arpin interprète le répertoire ragtime en duo (1984-1988) avec la pianiste Catherine Wilson, et il dirige l'orchestre du Ballet national du Canada dans Elite Syncopations de Joplin.

Ayant entamé en 1986 une série de récitals mensuels à la McMichael Gallery à Kleinburg, près de Toronto, John Arpin devient par la suite directeur musical de la série de concerts hebdomadaires de cette galerie. Il se fait également entendre à des concerts de charité au Roy Thomson Hall ainsi qu'à divers festivals d'été où il interprète du ragtime, des classiques et des œuvres canadiennes des siècles passés. Il fait des tournées en Amérique du Nord, en Europe et en Orient.

Compositions, Enregistrements, Récompenses

Parmi ses propres compositions, il enregistre Centennial Rag (BMI Canada 1965), Toronto Blues (1965), Cumberland Stroll (1969) et Skelton Key Rag (1987). Summer Suite (1976) lui est commandée par Nexus. Sa Suite pour piano, cordes et percussion, interprétée par le compositeur, remporte une médaille d'argent à la Yamaha International Original Concert Competition à Tokyo en 1982. On lui doit également Jogging Along, qui sert d'indicatif à l'émission de radio Morningside de la SRC à la fin des années 1970. Ses nombreuses chansons incluent Jenny's Tune, enregistrée par Maureen Forrester avec qui il se fait entendre sur CD et en récital.

Arpin enregistre beaucoup en tant que pianiste solo et avec son propre Palm Court Trio et d'autres musiciens, comme Doug Riley. Sa discographie s'étend à plus de 60 albums et comprend The Complete Piano Music de Scott Joplin (1996, Intersound).

Le pianiste est président d'honneur honoraire du Georgian Theatre Festival et, en 1998, il reçoit le prix Scott Joplin. Eubie Blake qualifie Arpin du « Chopin du ragtime ».

Discographie choisie

Piano solo, sauf indication contraire
Concert in Ragtime : Joplin, Scott, Lamb, Arpin, Morton et autres; 1965; Scroll 101.

The Other Side of Ragtime : Joplin, Lamb, Synder, Arpin et autres; 1966; Scroll 102.

They All Play Ragtime : Marshall, Lamb; Jazzology JCE-52 (anthologie).

Ragtime Piano : Wellinger, Arpin, Waller, Joplin et autres; J. Zaza cb, Shannon batterie; 1969; CTL CTLS-5113 et Harmony HES-6026.

Solo Jazz Piano : J.P. Johnson, Ellington, Confrey, Arpin, Tatum et autres; 1976; EBM 10.

Music from the Movies : v. 1985; Nep-tunes NEP-101.

Rags to Riches : Blake, Lamb, Dabney, Joplin, Arpin et autres; Wilson p; 1985; Fanfare DFCD-9023 et Pro Arte CDD-400.

Glad Rags and Sad Rags : Ryden; 1987; Squan Lake Music 1001 (cass).

Ragtime Beatles : 1987; Pro Arte CDD-373.

Scott Joplin's Greatest Hits : 1987; Pro Arte CDD-397.

Creole Rags : Verlander, Hoffman, Coleman, Comes et autres; 1987; Jazzology JCE-94.

You Keep Coming Back Like a Song : A Tribute to Irving Berlin : 1988; Pro Arte CDD-424.

Broadway Baroque : Baroque Improvisations of Broadway Masterpieces : Pro Arte CDD-451.

Kings of Ragtime : Blake, Joplin, Lamb, Scott, Arpin et autres; 1989; Pro Arte CDD-487.

Champagne Rags : Lamb; (1990); Pro Arte CDD-497.

Cakewalk : The Virtuoso Piano Music of Louis-Moreau Gottschalk : 1989; Pro Arte CDD-515.

Bach Meets Rodgers and Hammerstein : 1990; Pro Arte CDD-525.

John Arpin Plays George Gershwin : 1985-89 (1991); Mastersound DFCD-1.

Arpin enregistre plusieurs autres 45 tours de pièces instrumentales pop avec trio ou orchestre - notamment Love and Maple Syrup... John Arpin Plays Gordon Lightfoot (1971, CTL 477-548), Barroom to Baroque (1972, CTL 477-5165), Direct to Disc (1975, RCA KPL1--0125), I Write the Songs (1977, RCA KKK1-0258) et John Arpin Plays His Anne Murray Favorites (1986, Home Choice Recordings HRCC-002).

Voir aussi Maureen Forester.

Bibliographie

Patrick SCOTT, « A dual personality at the keyboard », Globe and Mail (Toronto, 26 févr. 1966).

Helen McNAMARA, « John Arpin », Scène de la Musique, 247 (mai-juin 1969).

Peter GODDARD, « Arpin has knack of pleasing crowd - and himself », Toronto Star (15 mars 1986).

David REFFKIN, « The ragtime machine : An interview with John Arpin », Mississippi Rag (juin 1999).


Lecture supplémentaire

  • Scott, Patrick. 'A dual personality at the keyboard,' Toronto Globe and Mail, 26 Feb 1966

    McNamara, Helen. 'John Arpin,' Music Scene, 247, May-Jun 1969

    Goddard, Peter. 'Arpin has knack of pleasing crowd - and himself,' Toronto Star, 15 Mar 1986

    Reffkin, David. 'The ragtime machine: An interview with John Arpin,' Mississippi Rag, June 1999