Goss, John

John Goss. Baryton, professeur (Londres, 10 mai 1894 - Birmingham, 13 février 1953). Élève à Londres de Victor Beigel et Reinhold von Warlich, il se produisit au Canada pour la première fois au Vancouver Sea Music Festival (festivals du CP), lors d'une tournée nord-amér. en 1929.

Goss, John

John Goss. Baryton, professeur (Londres, 10 mai 1894 - Birmingham, 13 février 1953). Élève à Londres de Victor Beigel et Reinhold von Warlich, il se produisit au Canada pour la première fois au Vancouver Sea Music Festival (festivals du CP), lors d'une tournée nord-amér. en 1929. Au début de la même année, Healey Willan lui dédia quatre chansons. Goss remplit plusieurs engagements au Canada au cours des années 1930, notamment à un concert de musique britannique et canadienne parrainé par le CP (6 février 1930) à Toronto; dans des tournées (1931-37) comme chef d'attaque des London Singers (quintette dont fit partie Alan Mills pendant les deux dernières années du groupe); et lors d'une présentation (5 février 1935) de Sea Drift de Delius par le TSO et le choeur du TCM (RCMT). Il fut soliste avec le Winnipeg Male Voice Choir lors d'un concert en 1934 au Town Hall de New York. Après deux années à Londres (1938-39), pendant lesquelles il devint membre du parti communiste et forma le Unity Male Voice Choir, il revint au Canada comme juge à des festivals-concours de musique. Impressionné par le potentiel des jeunes artistes canadiens, il s'installa à Vancouver (1940-50). Il y donna des concerts et des récitals radiophoniques, oeuvra au sein de la British Columbia Music Teachers' Assn (BCRMTA), fut professeur privé et dirigea la société Friends of Chamber Music (1948-49). Beverly Fyfe, May Lawson, Mary Morrison et Sherwood Robson furent au nombre de ses élèves canadiens. Goss se rendit à New York en 1949, mais fut arrêté à cause de ses allégeances politiques et renvoyé au Canada. Il retourna en Angleterre en 1950. Ses publications incluent An Anthology of Song (Londres 1929) et Ballads of Britain (Londres 1937).