John McIntyre

John McIntyre, pianiste et professeur, est né le 23 juin 1938 à Sarnia, en Ontario. John McIntyre est un pianiste primé et un professeur de piano.

McIntyre, John
Le pianiste John McIntyre (avec la permission de l'artiste).

John McIntyre, pianiste et professeur, est né le 23 juin 1938 à Sarnia, en Ontario. John McIntyre est un pianiste primé et un professeur de piano. Il a joué sous la direction de distingués chefs d’orchestre tels que Walter Susskind et sir Ernest MacMillan, et il enseigne au conservatoire de la University of Missouri‑Kansas City depuis 1975.

Formation et début de carrière

John McIntyre est le fils d’un organiste et chef de chœur. Ses premiers professeurs de piano à Sarnia sont Laura et Jim France. À huit ans, il dirige le Devine Street School Rhythm Band, qui remporte le premier prix au festival de musique du comté de Lampton. À 13 ans, alors qu’il donne déjà des récitals et remporte des concours de piano, il déménage à Toronto.

Quelques années plus tard, il entre à l’Université de Toronto, où son professeur de piano est Alberto Guerrero et où il obtient un diplôme d’artiste et remporte le Eaton Graduating Award en 1960. La même année, il reçoit la médaille Ravel du gouvernement français et est le premier pianiste à jouer un concerto (le 3e de Beethoven) avec l’Orchestre national des jeunes du Canada, dirigé par Walter Susskind.

De 1960 à 1961, John McIntyre étudie à Paris avec Vlado Perlemuter grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada. De 1963 à 1965, il donne des concerts surtout au Canada, se produisant sur CBC Radio et sur la télévision tout en travaillant à temps plein au service de conservation du Musée royal de l'Ontario. Il étudie ensuite avec Béla Böszörmenyi-Nagy à la Boston Université où il obtient une maîtrise en musique en 1968, enfin avec avec Guido Agosti à Sienne, en Italie, en 1971.

Carrière d’interprète

La carrière de John McIntyre en tant que récitaliste et soliste comprend de longs engagements au Canada, aux États-Unis et en Europe, et de nombreuses représentations à la radio et à la télévision. Il donne des concerts en solo à Copenhague en 1999 et en 2002, et à Moscou et à Saint-Pétersbourg en 1997. En 2003, lors d’un voyage à Shenzhen et à Canton, en Chine, il donne trois concerts en solo et dirige des cours de maître. En plus de ses tournées à l’étranger, de 1995 à 2005, il est artiste solo invité dans des écoles de musique postsecondaires de neuf états des États-Unis et dans certaines du Canada.

John McIntyre joue pour la première représentation de The Geography of Eros (Toronto, 1963) de Raymond Murray Schafer et interprète pour la première fois des pièces des auteurs-compositeurs Loris Tjeknavorian (Arménie) et Donald Keats (États-Unis). Il produit des enregistrements pour la maison de disques Artist, et son répertoire comprend Mozart, Beethoven, Schubert, Schumann, Chopin, Brahms, Fauré, Debussy, Ravel, Prokofiev, Tchaikovsky, Rachmaninoff, Bartok, Haydn, Scarlatti, Messiaen, Poulenc, Fauré, Saint-Saëns, Franck, Liszt et Grieg.

Carrière de professeur

John McIntyre donne des cours en tant qu’artiste en résidence au Concordia College de 1965 à 1969 et à la Western Washington University de 1969 à 1975. Depuis 1975, il enseigne au conservatoire de la University of Missouri-Kansas City (UMKC), où il fonde en 1980 et dirige jusqu’en 1994 les Tuesday Piano Series et où il reçoit des prix d’excellence en enseignement en 1983 et en 1994, sert de soliste dans l’interprétation des Oiseaux exotiques de Messiaen en 1989, du Concerto pour la main gauche de Ravel en 1998 et du Ballet mécanique d’Antheil en 1999. Il y obtient aussi la chaire universitaire de piano James C. Olson en 2011.

De nombreux étudiants de John McIntyre remportent des concours nationaux et internationaux, et sont devenus professeurs de piano à des conservatoires de musique en Corée, à Taiwan, au Canada et aux États-Unis. Il est aussi souvent membre de jury à des concours de piano américains et internationaux.

Une version de cet article est parue originalement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Prix

Eaton Graduating Award, Université de Toronto (1960)
Médaille Ravel, gouvernement français (1960)