Newmark, John

John (Hans Joseph) Newmark (Neumark). Pianiste, accompagnateur, chambriste (Brême, Allemagne, 12 juin 1904, naturalisé canadien 1946 - Montréal, 14 octobre 1991). D.Mus. h.c. (McGill) 1975.

Newmark, John

John (Hans Joseph) Newmark (Neumark). Pianiste, accompagnateur, chambriste (Brême, Allemagne, 12 juin 1904, naturalisé canadien 1946 - Montréal, 14 octobre 1991). D.Mus. h.c. (McGill) 1975. Issu d'une famille fort intéressée à la musique et à la peinture, il étudia le piano à Brême avec Karl Boerner (1912-19) puis à Leipzig avec Anni Eisele (1920-21). À 17 ans, il auditionna à Berlin pour un accompagnateur réputé, Coenraad V. Bos, qui lui prédit un brillant avenir. Il fut sollicité pour des tournées en Europe et en Amérique, mais son père l'envoya plutôt étudier le dessin à Dresde où il rencontra (1925) le violoniste Szymon Goldberg avec qui il donna des récitals. Rentré à Brême en 1929, il s'occupa bientôt entièrement de musique et il fonda, avec le violoncelliste August Wenzinger, la société Neue Kammermusik Bremen dont les concerts présentèrent de nombreuses oeuvres contemporaines. Tout en poursuivant une carrière de pianiste, il fut dir. des émissions musicales à la radio de Brême (1930-33). Il se fixa à Berlin en 1933, mais, pour des raisons politiques, il lui fut interdit de jouer en public et il fit plutôt des tournées en Espagne avec Goldberg (1933-35). Désireux de fuir l'Allemagne, ce n'est cependant qu'en 1939 qu'il réussit à gagner Londres. Il participa à des concerts, notamment avec le soprano Emmy Heim et le violoniste Max Rostal mais, à cause de son statut d'étranger, il fut interné à l'île de Man (1940) puis au Canada par la suite. Libéré en 1942, il se rendit à Toronto et prit des leçons d'harmonie et de direction avec Ettore Mazzoleni. En 1943, le soprano Frances James l'engagea pour une tournée qui le conduisit jusqu'à Vancouver et Victoria. En 1944, il se fixa à Montréal. Il s'imposa rapidement et ses services furent sollicités par d'éminents solistes canadiens et étrangers. Avec le violoniste Alexander Brott et le violoncelliste Roland Leduc, il fut le premier à présenter à la SRC l'intégrale des trios de Beethoven (1944) et 19 des sonates de Mozart avec le violoniste Noël Brunet (1945). Il fit aussi équipe avec Marie-Thérèse Paquin et présenta en première une série consacrée au répertoire original pour piano à quatre mains (1946). En 1949, il donna des concerts en Amérique du Sud avec Goldberg puis accompagna le célèbre contralto Kathleen Ferrier dans deux grandes tournées nord-américaines. Avec elle, il réalisa pour Decca-London l'enregistrement de cycles de Schumann et Brahms (1950); les Vier Ernste Gesänge de Brahms lui méritèrent un Grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros (1952).

Newmark participa à des milliers de récitals, concerts, émissions de radio et de télévision. Il joua en concert avec plus de 80 artistes internationaux et au moins 160 musiciens canadiens et grava des disques avec plusieurs des plus grands solistes. À partir de1953, il fut le collaborateur de Maureen Forrester avec qui il parcourut le monde. Au lendemain d'un récital de cette dernière à Toronto, John Kraglund écrivait dans le Globe and Mail (18 janvier 1960) : « Aussi superbe que fut Mlle Forrester, une grande part de la qualité exceptionnellement grande du récital doit être attribuée à M. Newmark. Toujours un accompagnateur fiable, il offrit tout au long de la soirée une participation inspirée, son jeu devenant partie intégrante de chaque mélodie, cela sans se rendre coupable de donner trop ou pas assez. » En 1950, Newmark fit l'acquisition d'un piano Clementi fabriqué à Londres en 1810 sur lequel il donna des récitals et enregistra des disques. Il participa à la création de nombreuses oeuvres canadiennes et fut membre de plusieurs jurys. Reprenant ses activités de peintre, il exposa à Montréal au Musée des beaux-arts (1962) et au Mansfield Book Mart (1963), et à Québec, au Bouquinier (1964). Il fut un des conseillers artistiques de l'Opéra du Québec (1972-75). En 1975, il termina la rédaction de ses Mémoires, manuscrit dont il a lui-même entrepris la lecture lors d'une série d'émissions radiophoniques à la SRC intitulée « An Accompanist's ABC » (1979). En 1982, la SRC produisit un documentaire d'une heure lui rendant hommage. Newmark fut nommé officier de l'Ordre du Canada (1973); il reçut la médaille du canadien de la musique (1979) ainsi que le Prix Denise-Pelletier attribué par le gouvernement du Québec (1988). La Bibliothèque nationale du Canada conserve 23 spicilèges de Newmark.

Discographie

Comme soliste

The Clementi Piano I : C.-P.-E. Bach, J.-C. Bach, W.-F. Bach; 1962; Folk FM 3341.

The Clementi Piano II : Clementi Sonates op. 40 no 1, op. 50 no 3; 1964; Folk FM 3342.

Duchow, Barclay, Papineau-Couture, Pentland, Brassard, Coulthard, Bartley, Beckwith, Hurst : 1955; RCI 134, (Papineau-Couture) 6-ACM 4.

Haydn, C.-P.-E. Bach, Clementi : 1953; Hallmark RS-4.

Reger : 1965; 2-AofD ABD-4.

Avec des artistes non canadiens

Brahms Vier Ernste Gesänge : Ferrier alto; 1950; Lon LLP 271, Ace of Clubs ACL 306 et Lon 421-299-2 (CD).

Falla Siete canciones populares españolas : C. Torrès sop; 1947; 2-RCA Victor 120336-120337.

Pièces pour violoncelle : P. Tortelier vc, M. Tortelier vc; 19578; Pathé-Marconi FALP 599.

Schumann Frauenliebe und -Leben, Volksliedchen, Widmung : Ferrier alto; 1950; Lon LLP 271 et Ace of Clubs ACL 307.

- Frauenliebe und -Leben : U. Graf sop; 1950; Allegro 73.

Avec des artistes canadiens

Beethoven Trio op. 121a (Variations Kakadu), Trio op. 153, Trio op. 44 (Variations sur un thème original) : M. Goodman vn, W. Joachim vc; 1970; CBC SM-122.

Coulthard Sonate pour hautbois et piano : C. Perrier ht; 1949; RCI 4.

Debussy Première rhapsodie pour clarinette et piano, Hindemith Sonate pour clarinette et piano : A. Gallant cl; 1966; CBC SM-11.

Haydn Trio en ré, Mozart Trio en mi K. 542 : M. Goodman vn, Rosemarin vc; 1951; RCI 44.

Hessenberg, Turina, Bloch : M. Goodman vn, W. Joachim vc; 1968; CBC SM-59.

Music from Latvia : Medins, Dvarionas, Lapenson et autres; Lapenson vn; 1969; Poly 542-005.

Pour d'autres enregistrements avec des Canadiens, voir Alarie, D. Bell, Boyden, Bress, Maurice Brown, Brunet, Daunais, Diamant, Duo Ascher, Forrester, G. Gabora, H. Gagné, M. Goodman, E.B. Guy, Hagen, O. Joachim, W. Joachim, Kash, Kondaks, Korjus, R. Leduc, Malenfant, Famille Masella, Nelsova, Quatuor à cordes de Montréal, Quintette à vent de Toronto, Simoneau, Verreau.


Lecture supplémentaire

  • Barré, Geneviève. 'Pianist John Newmark,' CBC Times, 21-7 Feb 1954

    McLean, Eric. 'Recognition overdue,' Montreal Star, 20 Apr 1974

    Maheu, Renée. Un piano sur la mer: John Newmark et son temps (Montréal 1997)

    Creative Canada, vol 1

    Kallmann, Helmut. 'Music in the internment camps after World War II: John Newmark's start on a brilliant Canadian career,' German-Canadian Yearbook, Vol XIV, 1995