Rea, John

Rea compose plusieurs genres de musique, entre autres de la musique de chambre, de la musique-théâtre, de la musique électroacoustique, d'orchestre, de chorale et d'opéra.

Rea, John
(photo de John Winiarz)

Rea, John

John Rea, compositeur et professeur (Toronto, Ont., 14 janv. 1944). Il a comme professeurs John WEINZWEIG, Gustav Ciamaga, Milton Babbitt et Peter Westergaard. Il commence à enseigner la composition, la théorie musicale et l'histoire de la musique à la Faculté de musique de l'Université McGill en 1973. Il obtient un PhD de l'Université de Princeton (1978), puis devient professeur titulaire en 1986 et doyen de cette Faculté de 1986 à 1991. Il est un des membres fondateurs des Traditions musicales du monde et du groupe de musique contemporaine Événements du Neuf (1978-1998), en plus de siéger au comité de direction de la Société de musique contemporaine du Québec. Il occupe présentement un poste de rédacteur au journal francophone de musique contemporaine Circuit. Ses oeuvres sont publiées par Doberman et Universal et son dernier enregistrement est sa réorchestration de Wozzeck (1999) d'Alban Berg. Rea publie aussi des articles sur une variété de sujets, tant littéraires que musicaux. Il enseigne beaucoup, tandis que ses oeuvres figurent sur plusieurs enregistrements et au programme de plusieurs concerts au Canada, aux É.-U. et en Europe. Ses compositions sont notamment présentées au New Music Festival de Philadelphie; à L'Itinéraire et au Festival Musica en France; au Festival de Liège en Belgique; au Holland Festival et aux Festivals de la Société internationale de musique contemporaine (ISCM) au Danemark, au Canada et en Suède. Parmi ses nombreuses compositions effectuées pour répondre à des commandes figurent Treppenmusic (1982), Over Time (1987), et Las Meninas (1990-1991). Il est compositeur résidant à Mannheim (1984) et lors du festival d'été italien Incontri in Terra di Siena (1991). Ses récentes compositions comprennent de la musique de scène pour la pièce Urfaust-tragédie subjective pour le Théâtre UBU (Montréal/Wiemar 1999), une oeuvre pour choeur de chambre intitulée Music, According to Acquinas, présentée pour la première fois à Vancouver en 2000, et une oeuvre de musique-théâtre sur la vie de la claveciniste Wanda Landowska, présenté en première en février 2001.

Rea compose plusieurs genres de musique, entre autres de la musique de chambre, de la musique-théâtre, de la musique électroacoustique, d'orchestre, de chorale et d'opéra. Sa musique intègre une gamme de styles et d'influences et rappelle souvent la musique ancienne d'Europe et celle non occidentale. Ses compositions, qui intègrent aussi la musique de scène, évoquent souvent des oeuvres littéraires ou philosophiques et font intervenir un jeu réciproque entre fiction et réalité. Il remporte deux fois le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre, pour Com-possession en 1981 et pour Objets perdus en 1992.