Siddall, Jon

Jon Siddall. Compositeur, instrumentiste (Hamilton, Ont., 23 septembre 1957). B.F.A. (York) 1979, M.A. (Mills College, Cal.) 1981. Il étudia notamment avec James Tenney, Terry Riley et Lou Harrison.

Siddall, Jon

Jon Siddall. Compositeur, instrumentiste (Hamilton, Ont., 23 septembre 1957). B.F.A. (York) 1979, M.A. (Mills College, Cal.) 1981. Il étudia notamment avec James Tenney, Terry Riley et Lou Harrison. Il a enseigné au Mills College ainsi qu'à l'Université de Toronto, et il a travaillé comme radioreporter à la pige pour la SRC, et pour une émission diffusée sur un réseau américain, « Sounds of Science ». Il fut dir. administratif du Canadian Electronic Ensemble (1982-85). Boursier du CAC, il étudia en Indonésie (1987-88) puis devint agent de la musique au CAC.

Les oeuvres de Siddall ont été exécutées et radiodiffusées en Amérique du Nord, en Europe et en Indonésie. Il a reçu des commandes de la SRC (Jakarta Sleep), de William Beauvais (Skook's Curiosity), Larry Lake (Strange Parade) et David Mott (Ocean). Ses oeuvres reflètent l'influence marquée de la musique indonésienne, qui remonte à ses études au Mills College avec Lou Harrison et, peu de temps après, à ses expériences d'interprète au sein d'un gamelan à Santa Cruz, en Californie. Ses antécédents de guitariste rock se manifestent souvent dans les combinaisons d'instruments pour lesquelles il choisit d'écrire. Outre des instruments de chambre traditionnels, son catalogue inclut plusieurs oeuvres pour gamelan dont Where Edges Meet (1980, publiée dans Musicworks, no 14, hiver 1981) et Strange Parade (1986); des oeuvres faisant appel à la guitare électrique (Casual Dance, 1984 et Skook's Curiosity, 1987), à l'électroacoustique (Still Life : Gamelan, 1984), à la percussion (Woman and Goldfish, 1989, et 5 Big Grooves, 1990), ainsi qu'à diverses formations instrumentales (Integrasi, 1988, et Jakarta Sleep, 1989), dans lesquelles il se reserve souvent un rôle d'interprète. « Ma musique s'intègre à un courant qui cherche à stimuler notre tradition de musique <sérieuse> par certains éléments (surtout rythmiques et architecturaux) empruntés à d'autres musiques, qu'elles soient populaires ou sérieuses, qu'elles soient occidentales ou orientales », dit-il lui-même.

En 1983, à l'aide d'une subvention du CAC, Siddall fonda l'Evergreen Club Gamelan Ensemble qu'il dirigea (1983-88) et au sein duquel il interpréta de la musique traditionnelle indonésienne ainsi que le répertoire contemporain. En 1987, l'ensemble enregistra North of Java (Arjuna AR-001), disque qui comporte The Greenhouse - Act IV (1985) de Siddall; cette oeuvre fait partie d'une pièce de théâtre musical d'envergure juxtaposant la danse, des marionnettes, l'électroacoustique et un gamelan. Siddall fut membre du Glass Orchestra, et il a joué en récital à la guitare électrique, à la percussion et aux synthétiseurs. Il est membre de la Communauté électroacoustique canadienne.


Lecture supplémentaire

  • Jon Siddall, 'Where edges meet,' (musical score) Musicworks 14, Winter 1981

    'Towards a populist music,' ibid 20, Summer 1982

    'Understanding intonation,' ibid 21, Fall 1982

    'The enduring allure of the tropics,' ibid 37, Winter 1987