Jon Washburn

Jon (Spencer) Washburn. Chef de chœur, gambiste, compositeur (Rochelle, Ill., 4 juillet 1942). B.Sc. éducation musicale (Illinois) 1965. Jon Washburn étudie la direction à l'Université de l'Illinois et la musicologie à l'Université Northwestern et à l'Université de la Colombie-Britannique.

Jon Washburn

Jon (Spencer) Washburn. Chef de chœur, gambiste, compositeur (Rochelle, Ill., 4 juillet 1942). B.Sc. éducation musicale (Illinois) 1965. Jon Washburn étudie la direction à l'Université de l'Illinois et la musicologie à l'Université Northwestern et à l'Université de la Colombie-Britannique. Il s'établit au Canada en 1965 et est membre fondateur et gambiste de Hortulani Musicae en 1969 et de la Vancouver Society for Early Music en 1970. Il fonde le Vancouver Chamber Choir en 1971 et joue du violone dans l'orchestre baroque l'Âge d'or en 1973.

Chef d'orchestre
Jon Washburn est chef adjoint de la Chorale Bach de Vancouver (1970-1974) dont les voix de femmes se classent en première place au Koorfest international à Scheveningen, Pays-Bas (1971). Washburn, artiste résident à l'Université Simon Fraser en 1974, devient directeur (1974-1987) des activités chorales au Vancouver Community College où il dirige aussi le programme d'apprentissage de la direction de chœurs. Il fut directeur des Amity Singers de Victoria (1975-1980) et devient directeur de la Vancouver Chorale en 1977. Il est chef de l'Ontario Youth Choir pour sa session 1976 et chef invité des Festival Singers à Toronto en janvier 1979. Il est également actif comme codirecteur artistique de la série de concerts de musique de chambre Masterpiece. Washburn anime l'émission radiophonique de la SRC« Choral Concert » (1977-1980) et, à l'occasion de cette émission, compile la 1979 Canadian Choral Records List (SRC Vancouver). Le poste le plus important de Washburn est celui de directeur du Vancouver Chamber Choir. En tant que chef de chœur, il acquiert une réputation non seulement pour son interprétation impeccable du répertoire standard occidental, mais aussi pour sa contribution à la croissance et à la longévité de la musique canadienne contemporaine. Avec le Vancouver Chamber Choir, Washburn commande et crée plus de cent œuvres nouvelles émanant de compositeurs canadiens établis et émergents et, en particulier, il témoigne d'un intérêt pour la musique de R. Murray Schafer, d'Imant Raminsh et de Stephen Chatman. Washburn et le chœur lancent plus de dix enregistrements d'œuvres canadiennes. L'album An Apostrophe to the Heavenly Hosts, une compilation de musique de Healey Willan, leur vaut une nomination au prix Juno en 1995 et le prix de l'enregistrement choral exceptionnel de l'Association des chefs de chœur canadiens en 1996. Notons parmi les autres enregistrements notables, A Garden of Bells (1986) de Schafer, Songs of the Lights (1992) de Raminsh et Due West (2000) de Chatman.

Compositeur

La musique de Washburn, compositeur et arrangeur actif, est interprétée et enregistrée par ses chœurs et partout en Amérique du Nord. En 1987, les Washington Singers interprètent ses Rossetti Songs au Kennedy Center à Washington, D.C., et en 1988, le Chicago Symphony Chorus interprète son The Star. Les Elmer Iseler Singers enregistrent son « Golden Vase Carol » en 1986 (CBC SM-5055). Ses compositions pour chœurs sont publiées par Grouse Publications, Thompson et Jaymar.

Professeur

Washburn est un professeur de direction chorale reconnu et mentionnons parmi ses élèves, Douglas Dunsmore (Université Memorial), Diane Loomer (Elektra) et Robert Hunter Bell (Saint Mary Magdalene Singers). Il donne un cours semestriel pour jeunes chefs (1983-1987, 1990) à la Naramata (C.-B.) Summer School of Musical Arts et, à partir de 1981, il crée une série de programmes éducatifs pour jeunes compositeurs et musiciens. Il fonde le National Conductor's Symposium en 1981 suivi du Concours des jeunes compositeurs en 1992. Depuis, Washburn et le Vancouver Chamber Choir mettent sur pied cinq autres programmes destinés aux étudiants en musique de l'école élémentaire à l'université.

Prix et distinctions

Washburn se mérite le Prix de reconnaissance pour services exceptionnels de l'Association des chefs de chœur canadiens et, en 2000, il remporte le Prix Louis Botto du Chorus America. Cette année-là, il reçoit le Prix Les Amis de la musique canadienne du Centre de musique canadienne et de la Ligne canadienne de compositeurs, et en 2001, il est nommé membre de l'Ordre du Canada. En 2002, Jon Washburn est honoré de la Médaille du jubilé de la reine Élizabeth II du Canada. En 2009, il est nommé ambassadeur du Centre de musique canadienne.

Voir DISCOGRAPHIES de la Chorale Bach de Vancouver et du Vancouver Chamber Choir.

Bibliographie

Thelma Reid LOWER, « The Exacting art of a professional choir », Music Magazine, IV (mars-avril 1981).

Elissa POOLE, « Jon Washburn : Canadian music maestro », Opus : Canada's Essential Classical Music Source (hiver 2001-2002).


Lecture supplémentaire

  • Lower, Thelma Reid. 'The exacting art of a professional choir,' Music Magazine, vol 4, Mar-Apr 1981

    Poole, Elissa. "Jon Washburn: Canadian music maestro," Opus: Canada's Essential Classical Music Source, Winter 2001-2002