Sewell, Jonathan

Jonathan Sewell, juge et homme politique (baptisé à Cambridge, Massachusetts, 29 juin 1766 -- Québec, 11 nov. 1839). Juge en chef du Bas-Canada de 1808 à 1838, il est aussi un chef politique influent pour ceux qui s'opposent au Parti patriote de Louis-Joseph PAPINEAU.

Sewell, Jonathan

Jonathan Sewell, juge et homme politique (baptisé à Cambridge, Massachusetts, 29 juin 1766 -- Québec, 11 nov. 1839). Juge en chef du Bas-Canada de 1808 à 1838, il est aussi un chef politique influent pour ceux qui s'opposent au Parti patriote de Louis-Joseph PAPINEAU. La GUERRE DE L'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE détermine les opinions politiques de ce fils de Loyaliste. Il est député à l'Assemblée du Bas-Canada (1796-1808), président du Conseil exécutif (1808-1830) et orateur du Conseil législatif (1809-1839). Il préconise un pouvoir impérial et exécutif fort, l'anglicisation par l'école des enfants canadiens, l'élimination du code civil français, le remplacement du système seigneurial par la tenure franche et l'affaiblissement du pouvoir de l'Église catholique. Il appuie les objectifs politiques de la clique des fonctionnaires britanniques, mais il est plus conciliant et d'esprit plus subtil que ses collègues. Intellectuel aux nombreux talents, il est le premier président de la Société littéraire et historique de Québec et l'auteur d'écrits sur l'histoire, la littérature et le droit. En 1832, l'U. Harvard lui décerne un doctorat honorifique en droit.