R. Norman Jones

Richard Norman Jones, O.C., M.S.R.C., scientifique (né le 20 mars 1913 à Manchester, en Angleterre; décédé le 17 février 2001).

Formé en Grande-Bretagne comme spécialiste en spectroscopie infrarouge, utilisée pour étudier la structure des molécules, il se retire en 1978, après 30 années de service au sein du Conseil national de recherches du Canada à Ottawa. L’utilisation des ordinateurs pour le raffinement des informations obtenues à l’aide d’instruments spectrométriques fait partie de ses contributions.

Un des scientifiques canadiens les plus « internationaux », il donne des conférences et travaille au sein de comités un peu partout dans le monde universitaire. Il noue des liens étroits avec des collègues japonais et est professeur invité à l’Institut de technologie de Tokyo entre 1979 et 1982, puis à nouveau de 1985 à 1986. Il est aussi visiteur de marque à l’Université de l’Alberta en 1983 et professeur adjoint à l’Université Queens en 1984. En 1992, il retourne à l’Université de l’Alberta comme scientifique invité. Son intérêt pour l’histoire le mène à écrire de manière érudite sur les origines et l’évolution de la spectroscopie vibrationnelle, et il publie plus de 200 articles. Il est nommé Officier de l’Ordre du Canada en 1998.