Bernier, Joseph-Arthur

Joseph-Arthur Bernier. Organiste, pianiste, professeur, compositeur (Lévis, près Québec, 19 mars 1877 - Québec, 28 avril 1944). D.Mus. h.c. (Washington College of Music) 1931.

Bernier, Joseph-Arthur

Joseph-Arthur Bernier. Organiste, pianiste, professeur, compositeur (Lévis, près Québec, 19 mars 1877 - Québec, 28 avril 1944). D.Mus. h.c. (Washington College of Music) 1931. Joseph-Arthur Bernier reçoit de sa mère sa première éducation musicale qu'il complète ensuite en même temps que ses études classiques au collège de Lévis. Durant ces années, il étudie aussi à Québec avec Gustave Gagnon et Philéas Roy (orgue et piano). Il est organiste aux églises Saint-Sauveur (1892-1908) et Notre-Dame-de-Jacques-Cartier (1908-1917) à Québec. Entre-temps, il se rend à Paris (1902-1903) pour parfaire son art auprès d'Alexandre Guilmant (orgue) et de Félix Fourdrain (composition). Des artistes comme le violoncelliste Jean Gérardy et le violoniste Ovide Musin le sollicitent comme accompagnateur. Il devient membre de la Société des auteurs et compositeurs de Paris (1903). Il inaugure à Montréal les orgues des églises Saint-Pierre (1908), Saint-Jean-Baptiste (1915) et du Sacré-Coeur (1917), ainsi que d'autres aux États-Unis. Il se fait entendre en récital à Buffalo (1901), Worcester (1905), Springfield, Mass. (1910), Phoenix (1915) et Woonsocket (1917). Il joue également à Toronto (1914), et à Cap-Saint-Ignace, Québec (1918). En 1917, il devient organiste à l'Union musicale de Québec et à l'église Saint-Jean-Baptiste de Québec, poste qu'il conserve jusqu'à sa mort. Professeur à l'Université Laval (1922-1944), on remarque parmi ses élèves Charles-Eugène Albert, Dantès Belleau, Clotilde Coulombe, Rolland-G. Gingras et Omer Létourneau. Il est président de l'Académie de musique du Québec (1910-1911, 1912-1913).

Ses compositions comprennent entre autres quatre messes à trois voix égales, plusieurs motets édités notamment par la Procure générale de musique de Québec, des pièces pour orgue, violon (Berceuse), hautbois (Pastorale) et violoncelle (Cantilène) publiées à Paris chez A. Débert (1903), une Mazurka pour piano (Lavigueur et Hutchison 1906), ainsi que d'autres oeuvres diverses. Sa Méditation pour orgue est publiée par la Société pour le patrimoine musical canadien (vol. IVa).

Voir aussi Maurice Bernier et Conrad Bernier, ses fils, et Françoys Bernier et Madeleine Bernier, les enfants de Maurice.