Juillet, Chantal

Chantal Juillet. Violoniste (Montréal, 19 décembre 1960). À l'âge de six ans, elle commença l'étude du violon avec Claude Létourneau à Québec, puis la poursuivit avec Luis Grinhauz à Montréal.

Juillet, Chantal

Chantal Juillet. Violoniste (Montréal, 19 décembre 1960). À l'âge de six ans, elle commença l'étude du violon avec Claude Létourneau à Québec, puis la poursuivit avec Luis Grinhauz à Montréal. Après avoir remporté le premier prix des Festivals de musique du Québec en 1969, elle exécuta le Concerto en la mineur de Bach avec l'Orchestre symphonique de Sherbrooke. Par la suite, elle poursuivit ses études à la Juilliard School de New York avec Ivan Galamian et Dorothy Delay, ainsi qu'à l'Université de l'Indiana à Bloomington avec Josef Gingold. En Suisse, elle participa aux cours de maître de Nathan Milstein et Max Rostal. Elle fut, entre autres, lauréate du Concours OSM (1974), du Concours national de la SRC (1978), du Tremplin international des Concours de musique du Canada (1978) et du Prix d'Europe (1979). Suite au prix de l'agence Young Concert Artists de New York qu'elle mérita en 1980 à la suite d'auditions internationales, elle fit ses débuts aux É.-U., notamment au « Y » de la 92e rue à New York, en 1982. Par la suite, elle se produisit aussi en récital dans diverses universités ainsi qu'avec différents orchestres des É.-U., notamment au Kennedy Center de Washington, D.C. Au Canada, Chantal Juillet a été soliste des orchestres symphoniques d'Edmonton, Hamilton, Montréal, Toronto, Victoria et Winnipeg, de l'OCNA et de l'Orchestre métropolitain. Elle a également fait partie de l'Orchestre de chambre McGill. Membre de l'OSM depuis 1985, elle a été nommée au poste de co-violon solo en 1990. Lors d'un concert de l'OSM à Carnegie Hall en novembre 1990, elle fut soliste du Concerto grosso no 1 pour deux violons d'Alfred Schnittke avec sa collègue Andrée Azar. Ses engagements pour 1991-92 incluaient des concerts comme soliste avec les orchestres de Philadelphie, Pittsburgh et New York, ainsi qu'avec le Royal Concertgebouw d'Amsterdam et l'orchestre Philharmonia de Londres. Elle a gravé des oeuvres de Prokofiev, Ysaÿe, Vitali et Bloch avec la pianiste Lorraine Prieur (1977, RCI 439), enregistrement primé par le Conseil canadien de la musique en 1978, ainsi que la Sonate pour violon et piano d'André Prévost avec William Tritt (6-ACM 28, paru en 1987).


Lecture supplémentaire

  • Petrowski, Nathalie. 'Les amours d'une violoniste,' Montreal Le Devoir, 26 Aug 1978

    Laurier, Marie. 'À 29 ans, Chantal Juillet a gravi tous les échelons de l'OSM,' Montreal Le Devoir, 30 Sep 1990

    Petrowski, Nathalie. 'L'année de Juillet,' L'Actualité, 15 Jun 1991