Keno Hill

Keno Hill (ou Keno City), colonie du Yukon, pop. 15 (recens. 2006), 20 (recens. 2001). Keno Hill se trouve à 122 km au nord-ouest de la route du Klondike et à 466 km par route au nord de Whitehorse.

Keno Hill

Keno Hill (ou Keno City), colonie du Yukon, pop. 15 (recens. 2006), 20 (recens. 2001). Keno Hill se trouve à 122 km au nord-ouest de la route du Klondike et à 466 km par route au nord de Whitehorse. En 1919, Louis Beauvette jalonne la concession minière de Roulette (argent et plomb) au sommet de la colline Keno, dans le district de MAYO. Keno Hill Ltd, une filiale de la Yukon Gold Co., achète la concession de Beauvette ainsi que cinq autres concessions et commence l'exploitation minière en 1920. La compagnie construit un poste d'approvisionnement et de rechargement au pied de la colline. En 1925, une usine construite en haut de la montagne par Treadwell Yukon Co. commence à traiter du minerai.

Appelé Keno City, le campement fait de tentes éparpillées devient une agglomération comprenant des cabanes, des écuries, un hôtel, un bureau d'analyse du minerai, une école et un magasin d'alcools. Dans les années 1930, la chute des prix de l'argent et l'épuisement des principaux gisements de la colline Keno réduisent l'activité minière, et les gens partent chercher du travail ailleurs. L'école ferme en 1931 et le magasin d'alcools, en 1933. L'activité minière et l'usine de Treadwell déménagent à ELSA (14 km à l'ouest). À la suite de la fermeture de cette mine en 1989, Keno Hill persiste grâce au tourisme, notamment au musée minier de Keno City. Le nom de Keno provient d'un populaire jeu de hasard qui se joue dans les localités minières de l'ouest.


Lecture supplémentaire

  • Aaro E. Aho, Hills of Silver: The Yukon's Mighty Keno Hill Mine (2006).