Kevin Sullivan

Kevin Sullivan, cinéaste, écrivain et réalisateur (né le 28 mai 1955 à Toronto). Kevin Sullivan est connu surtout pour avoir écrit, produit et dirigé l’adaptation télévisuelle d’Anne of Green Gables (Anne, la maison aux pignons verts) de Lucy Maud Montgomery, une production diffusée sur les ondes de la CBC en 1985 qui a battu tous les records de popularité des émissions dramatiques dans l’histoire du Canada. Cette minisérie a remporté neuf prix Gemini, un prix Emmy et un prix Peabody. Kevin Sullivan a ensuite produit trois suites, ainsi que la série télévisée très populaire Road to Avonlea (Les Contes d’Avonlea, 1990-1996), qui a reçu un prix Gemini et un prix Emmy, et Wind at My Back (Au gré du vent, 1996-2001).

Megan Follows et Jonathan Crombie comme Anne Shirley et Gilbert Blythe.

Formation et début de carrière

Kevin Sullivan obtient un baccalauréat de biologie avec distinction de l’Université de Toronto en 1979. Il écrit, produit et réalise Kreighof (1980), un documentaire dramatisé de 60 minutesracontant la vie de l’illustre artiste canadien Cornelius Krieghoff. En 1981, il épouse Trudy Grant; ensemble, ils fondent Sullivan Films (qui deviendra Sullivan Entertainment). Leur premier long métrage est le drame d’époque The Wild Pony (1983), mettant en vedette Marilyn Lightstone. Il s’agit de l’un des premiers films créés exclusivement pour les réseaux de télévision par câble.

Anne, la maison aux pignons verts

Kevin Sullivan est surtout connu pour avoir écrit, produit et réalisé l’adaptation télévisuelle d’Anne of Green Gables (v.f. Anne, la maison aux pignons verts) de Lucy Maud Montgomery, diffusée à la CBC en 1985 et mettant en vedette Megan Follows, Colleen Dewhurst, Richard Farnsworth et Jonathan Crombie. Dès sa première diffusion, cette minisérie devient le drame télévisé le plus regardé de l’histoire canadienne; en effet, la première partie attire plus de 4,9 millions de téléspectateurs, et la deuxième, 5,2 millions. Dans l’histoire de la CBC, il s’agit de la plus grande audience télévisuelle pour une émission autre que la soirée du hockey. La minisérie remporte neuf prix Gemini, un prix Emmy et un prix Peabody. Sa réussite mène à trois suites, toutes écrites et réalisées par Kevin Sullivan : Anne of Green Gables: The Sequel (v.f. Le Bonheur au bout du chemin 2, 1986) et Anne of Green Gables: The Continuing Story (v.f. Le Bonheur au bout du chemin 3, 2000), toutes deux produits par la CBC avec la même distribution; et Anne of Green Gables: A New Beginning (2008), produit par la CTV et mettant en vedette Barbara Hershey dans le rôle d’Anne dans la force de l’âge. (Ces deux dernières adaptations s’éloignent de la série de romans, conservant les personnages des œuvres de Lucy Maud Montgomery, mais dans des histoires entièrement différentes.)

Lorsqu’elles sortent au Japon, où les romans de Lucy Maud Montgomery connaissent un grand succès, la première minisérie et les suites sont présentées ensemble au cinéma pendant plus de cinq ans. En outre, Kevin Sullivan écrit et réalise également Anne of Green Gables: The Animated Series (2000), une adaptation en animation pour le télédiffuseur public étatsunien PBS.

Autres adaptations des œuvres de Lucy Maud Montgomery

Kevin Sullivan adapte d’autres histoires de Lucy Maud Montgomery pour la très populaire série Road to Avonlea (v.f. Les Contes d’Avonlea), qui est diffusée à la CBC de 1990 à 1996 et qui lance la carrière de sa vedette, Sarah Polley. Cette émission est suivie de la série Wind at My Back (v.f. Au gré du vent, 1996-2001), mettant en vedette Shirley Douglas. Parmi les autres films réalisés pour la télévision de Kevin Sullivan, on compte notamment Looking for Miracles (v.f. L’Été des victoires, 1989), Lantern Hill (v.f. Jane de Lantern Hill 1989), Butterbox Babies (1995), Under the Piano (1996), Promise the Moon (1997), An Avonlea Christmas (1998) et The Piano Man’s Daughter (2003).

En tout, les productions de Sullivan Entertainment ont été sélectionnées pour huit prix Primetime Emmy, 19 prix Gemini et six prix CableACE.

Litige

En 1999, la petite-fille et la belle-fille de Lucy Maud Montgomery, Kate Macdonald Butler et Ruth Macdonald, révèlent au public qu’elles sont engagées dans une bataille juridique avec Kevin Sullivan depuis 10 ans, au sujet des redevances de la minisérie Anne of Green Gables (v.f. Anne, la maison aux pignons verts) et sa suite. Même si la famille a reçu 425 000 $ pour le droit exclusif de produire la minisérie et 100 000 $ pour le droit de produire la suite en 1986, elle n’a pas obtenu le 10 % des profits, pas plus qu’elle n’a reçu la permission d’effectuer la vérification comptable de Sullivan Entertainment convenue par contrat, en dépit des plus de 40 tentatives.

Kevin Sullivan allègue que sa compagnie n’a réalisé aucun profit pour ses miniséries, et qu’elle a en fait poursuivi plusieurs stations de la PBS aux États-Unis pour des redevances non payées au début des années 1990. Il réagit à la condamnation du public en intentant une poursuite en diffamation de 55 millions de dollars contre les héritières de Lucy Maud Montgomery. La poursuite est rejetée par la Cour supérieure de l’Ontario en 2004. Dans sa décision, la juge décrit la tenue des comptes de Sullivan Entertainment comme étant « comptabilité créative à son meilleur et à son pire, selon le point de vue ».

Autres projets

Le livre de Kevin Sullivan Beyond Green Gables: Kevin Sullivan’s Designscapes (2006) présente une description des coulisses de la création de la série Anne. Son documentaire Out of the Shadows (2012), commenté par Donald Sutherland, présente l’analyse scientifique d’œuvres d’art célèbres.

Prix

Prix Gemini

  • Meilleure minisérie dramatique (Anne of Green Gables, v.f. Anne, la maison aux pignons verts) (1986)
  • Meilleure écriture pour une série dramatique (Anne of Green Gables, v.f. Anne, la maison aux pignons verts) (1986)
  • Émission la plus populaire (Anne of Green Gables, v.f. Anne, la maison aux pignons verts) (1986)
  • Meilleure minisérie dramatique (Anne of Green Gables: The Sequel, v.f. Le Bonheur au bout du chemin 2) (1988)
  • Émission la plus populaire (Road to Avonlea, v.f. Les Contes d’Avonlea) (1992, 1993)
  • Meilleur téléfilm ou minisérie (Butterbox Babies) (1996)

Autres prix

  • Outstanding Children’s Program (Anne of Green Gables, v.f. Anne, la maison aux pignons verts), prix Primetime Emmy (1986)
  • Prix Peabody (Anne of Green Gables, v.f. Anne, la maison aux pignons verts) (1986)
  • Meilleure série dramatique (Road to Avonlea, v.f. Les Contes d’Avonlea), prix CableACE (1992, 1994, 1995)
  • Meilleure émission pour enfants (Road to Avonlea, v.f. Les Contes d’Avonlea), prix Primetime Emmy (1993)
  • Meilleur film ou minisérie familiale pour la télévision (Anne of Green Gables: A New Beginning), prix de la Guilde canadienne des réalisateurs (2009)