King, Charmion

Au cours de l'une des nombreuses représentations qu'elle donnera au CREST THEATRE de Toronto, elle joue aux côtés de Kate REID et d'Amelia Hall dans Les Trois Sœurs d'Anton Tchekov.
Au cours de l'une des nombreuses représentations qu'elle donnera au CREST THEATRE de Toronto, elle joue aux côtés de Kate REID et d'Amelia Hall dans Les Trois Sœurs d'Anton Tchekov.


\u00ab arsenic et vieilles dentelles \u00bb
Kate Reid (\u00e0 gauche), Charmion King et Davis Gaines dans la mise en sc\u00e8ne de Marlene Smith de \u00ab Arsenic and Old Lace \u00bb (v.f. \u00ab Arsenic et vieilles dentelles \u00bb) (photo de Garth Scheuer).

King, Charmion

Charmion King, actrice (Toronto,25 juillet 1925- 6 janvier 2007). Charmion King a suivi sa scolarité à l'école Bishop Straghan à Forest Hill et poursuivi des études supérieures à l'Université de Toronto où elle a obtenu un baccalauréat ès arts en 1947 (University College). C'est à l'Université de Toronto, au théâtre Hart House où elle joue le rôle titre de Saint Joan de Bernard Shaw qu'elle est remarquée par les critiques. Un article du Globe and Mail qualifie son interprétation de « lumineuse ». Au cours de l'été 1948, elle participe à la création des Straw Hat Players à Muskoka, en Ontario, avec Donald et Murray DAVIS, Eric HOUSE, Ted Follows et Barbara Hamilton, des comédiens connus. Avec sa voix rauque au timbre particulier et son impressionnante présence sur scène, Charmion King allait devenir une grande dame du théâtre canadien.

Au cours de l'une des nombreuses représentations qu'elle donnera au CREST THEATRE de Toronto, elle joue aux côtés de Kate REID et d'Amelia Hall dans Les Trois Sœurs d'Anton Tchekov. Pendant plusieurs saisons, elle se produit au FESTIVAL SHAKESPEARE de Stratford où elle tient notamment le rôle d'Hermione dans Le Conte d'hiver de Shakespeare, dans une production de 1959. En 1960, elle joue à Broadway dans une pièce de Robertson DAVIES, Love and Libel, mise en scène par Tyrone GUTHRIE. La comédie d'arrière-scène de David FRENCH, Jitters, sera un autre événement marquant dans la carrière sur scène de Charmion King. Elle crée le rôle de Jessica Logan, une diva au tempérament fougueux qui tente un retour sur scène. Cette pièce produite pour la première fois en 1979 et jouée à New Haven sera remontée à Toronto en 1986 et Charmion King reprendra le rôle qu'elle avait créé.

En 1990, elle joue une nouvelle fois aux côtés de Kate Reid dans une reprise de Arsenic and Old Lace au théâtre Hart House. En 1998, elle joue avec sa fille, Leah Pinsent, au TARRAGON THEATRE, dans la pièce de Janet Munsil, Emphysema (A Love Story) et en 2000, elle fait partie de la distribution de Beaver de Claudia Dey, produite au FACTORY THEATRE. En 2001, elle joue dans une pièce de Noel Coward, Present Laughter, et en 2006 dans Our Town de Thornton Wilder, au théâtre SOULPEPPER.

Charmion King a joué dans quelques séries télévisées, notamment The Newsroom, Twitch City, Wind at My Back et Anne... La Maison aux pignons verts où elle tenait le rôle de la grincheuse tante Joséphine. Parmi les pièces radiophoniques auxquelles elle a pris part, il y a Jesse's Story (1985; prix ACTRA) et Rumours & Boarders (CBC; 1992-1998). Elle a joué dans plusieurs films : Nobody Waived Goodbye (1964), Don't Let the Angels Fall (1968), Who Has Seen the Wind (1977) et le film à suspense Shadow Dancing (1988).

En 2001, Charmion King reçoit le prix Barbara Hamilton Memorial Award pour l'excellence et le professionnalisme de ses réalisations dans le domaine des arts de la scène. En 2005, Charmion King et son mari Gordon PINSENT deviennent membres à vie de la Canadian Actors' Equity Association.