Kitsilano

Le Canadien Pacifique nomme la région en l'honneur du célèbre chef squamish, Khahtsahlanogh. De nombreux logements unifamiliaux y sont construits en deux phases, de 1905 à 1912, et après 1932.

Kitsilano, secteur riverain de VANCOUVER d'une superficie de 549 ha, fusionné avec Vancouver en 1886 et s'étendant au sud, de la baie English jusqu'à la 16e avenue, et à l'est, de la rue Alma à la rue Burrard.

Le Canadien Pacifique nomme la région en l'honneur du célèbre chef squamish, Khahtsahlanogh. De nombreux logements unifamiliaux y sont construits en deux phases, de 1905 à 1912, et après 1932. Des immigrants allemands, sikhs et grecs s'y installent, et quelques industries s'y établissent après la Deuxième Guerre mondiale.

De 1967 à 1969, au fur et à mesure que les immeubles d'habitation remplacent les maisons de l'ancien quartier nord-est, Kitsilano devient un point de rencontre de la jeunesse nomade, attirant ainsi des milliers de jeunes et faisant de la 4e avenue le « paradis des hippies » . Au cours des décennies suivantes, des boutiques spécialisées dans la vente d'articles psychédéliques font place à des commerces et restaurants huppés. Les immeubles d'habitation et les maisons en rangée remplacent les anciens logements.

Vancouver, planétarium de
Kitsilano abrite le planétarium H.R. Macmillan ainsi que le Maritime Museum et le Gordon Southam Observatory (avec la permission de la Commission canadienne du tourisme).

Les parcs de Kitsilano situés le long de la plage abritent le Vancouver Centennial Museum, le Maritime Museum, le Gordon Southam Observatory et le H.R. MacMillan Planetarium. Une piscine chauffée, d'eau salée, d'une longueur de 137 m est adjacente à la plage Kitsilano, l'un des endroits les plus populaires de la ville pendant la saison estivale.