Kiwanis - Festivals

Kiwanis - Festivals. Festivals-concours parrainés par les sections canadiennes des clubs Kiwanis internationaux, fondés aux États-Unis en 1915 et au Canada en 1917. L'idée de mettre sur pied des festivals prit naissance en 1943, quand un kiwanien de Toronto, George W.

Festivals-concours parrainés par les sections canadiennes des clubs Kiwanis internationaux, fondés aux États-Unis en 1915 et au Canada en 1917. L'idée de mettre sur pied des festivals prit naissance en 1943, quand un kiwanien de Toronto, George W. Peacock, inspiré par le succès des festivals-concours dans l'ouest du Canada, suggéra que les Kiwanis pourraient stimuler l'intérêt du public pour la musique en organisant des festivals similaires. Ce point de vue fut appuyé par sir Ernest MacMillan qui lança aux clubs Kiwanis le défi de s'imposer dans la vie musicale de Toronto. Un comité d'organisation fut formé en 1943 sous la présidence de Peacock et avec la participation de Gordon V. Thompson.

Le premier festival Kiwanis canadien eut lieu du 7 au 16 février 1944 à l'Eaton Auditorium de Toronto. Parmi les membres du jury figuraient Arthur Collingwood, Bernard Naylor, Charles O'Neill et Max Pirani. W.B. Rothwell devint le premier dir. du festival. Environ 7000 concurrents y participèrent et l'un des gagnants fut le pianiste Glenn Gould, alors âgé de 10 ans. Ailleurs au Canada, des clubs Kiwanis ne tardèrent pas à organiser leurs propres festivals ou, dans certains cas, à assumer la responsabilité de festivals déjà bien établis (tels ceux d'Edmonton, Stratford, Calgary et Vancouver). En 1990, l'organisation parrainait 38 concours annuels au Canada : 22 en Ontario, 8 en Alberta, 2 en Nouvelle-Écosse, 4 à Terre-Neuve et 2 en Colombie-Britannique, tous membres de la FCMF. Les catégories représentées aux festivals incluent les solos de chant et d'instruments, les ensembles vocaux et instrumentaux, ainsi que les harmonies et les orchestres. Plusieurs festivals ont une catégorie élocution. Les participants, pour la plupart des étudiants et amateurs de tous les niveaux, sont classés par groupes d'âge allant de quatre à cinq ans jusqu'à plus de trente ans. Dans la majorité des cas, les festivals Kiwanis attirent seulement des interprètes locaux mais certains ont su intéresser des concurrents d'autres provinces et même d'autres pays. Le choix des juges (surtout des Canadiens, Américains et Britanniques) dépend de chaque comité d'organisation mais se fait habituellement de concert avec la FCMF. Les festivals Kiwanis ont offert une variété de bourses et de trophées (notamment des coupes à fleurs, des plateaux d'argent, etc.) selon les fonds disponibles. Certains festivals sont parrainés par un seul club Kiwanis, tandis que d'autres, dans les grands centres, peuvent recevoir l'aide de cinq ou dix clubs, voire davantage. Les festivals se terminent habituellement par un concert gala avec la participation des meilleurs parmi les gagnants.

Des interprètes canadiens réputés ont été au nombre des gagnants des festivals Kiwanis, notamment William Aide, Derek Bampton, la Barrie Central Collegiate Band, Jean Bonhomme, Maurice Brown, Lynn Channing, Jane Coop, Andrew Dawes, Mary Lou Fallis, Judith Forst, Don Garrard, Ofra Harnoy, Angela Hewitt, Gerald Jarvis, Allan Monk, Mari-Elizabeth Morgen, Jamie Parker, Jon Kimge, Jon Kimura Parker, Kenneth Perkins, Karen Quinton, Catherine Robbin, Guillermo Silva-Marin, Annon Lee Silver, Lilian Sukis, Caralyn Tomlin, Sylvia Fricker Tyson, Alan Woodrow et Jeannette Zarou. Les festivals se terminent habituellement par un concert gala avec la participation des meilleurs parmi les gagnants.

Voir aussi Festivals-concours.