Kluane, chaîne des monts

La forêt d'épinettes (pessière) est courante à une altitude inférieure à 1200 m, mais les pentes plus élevées de la chaîne n'ont pas d'arbres.

 Kluane, cha\u00eene des monts
La cha\u00eene se trouve en partie dans le Parc national Kluane et constitue une destination appréciée des randonneurs et des alpinistes (Corel Professional Photos).

Kluane, chaîne des monts

La chaîne des monts Kluane, la partie la plus à l'est des monts St. Elias, au Yukon, s'étendent à 350 km au nord-ouest de la rivière Tatshenshini et traversent la frontière qui sépare l'Alaska et le Yukon. La chaîne s'élève tel un mur sur le côté sud-ouest de la vallée Shakwak, à des altitudes de 2000 à 2800 m et est bordée à l'ouest par une succession de vallées et de plateaux désignés sous le nom de la cuvette Duke. Plusieurs grandes vallées, arrosées par de larges rivières anastomosées, traversent cette chaîne. Bien qu'elle ne soit pas aussi élevée que la chaîne des monts Icefield, située plus à l'ouest, la chaîne des monts Kluane est très accidentée, avec des crêtes étroites en dents de scie, des pentes abruptes et de longs talus d'éboulis. Elle se compose principalement de roches sédimentaires et volcaniques du paléozoïque et du mésozoïque parcourues de failles, dont certaines sont peut-être encore actives.

La forêt d'épinettes (pessière) est courante à une altitude inférieure à 1200 m, mais les pentes plus élevées de la chaîne n'ont pas d'arbres. La faune abondante de la région se compose, entre autres, de grizzlys et d'OURS NOIRS, de loups communs, de mouflons de Dall, de chèvres de montagne, de caribous et d'orignaux. La chaîne se trouve en partie dans le PARC NATIONAL KLUANE et constitue une destination appréciée des randonneurs et des alpinistes.