Konrad, John

John Konrad. Violoniste, professeur, chef de choeur (Halbstadt, sud de l'Ukraine, 22 novembre 1889 - Winnipeg, 24 novembre 1962). Il étudia le violon en Russie et émigra au Canada vers 1926, se fixant à Winkler, Man., puis à Winnipeg en 1931.
John Konrad. Violoniste, professeur, chef de choeur (Halbstadt, sud de l'Ukraine, 22 novembre 1889 - Winnipeg, 24 novembre 1962). Il étudia le violon en Russie et émigra au Canada vers 1926, se fixant à Winkler, Man., puis à Winnipeg en 1931.


Konrad, John

John Konrad. Violoniste, professeur, chef de choeur (Halbstadt, sud de l'Ukraine, 22 novembre 1889 - Winnipeg, 24 novembre 1962). Il étudia le violon en Russie et émigra au Canada vers 1926, se fixant à Winkler, Man., puis à Winnipeg en 1931. Maître de chapelle à l'église First Mennonite (1935-43), il fut également chef de choeur à la Bethel Mission Church (1945-50) et à l'église mennonite Sargent (1950-55). En 1937, il se joignit au personnel de la Bornoff School of Music comme prof. de violon et dir. des classes d'instruments à cordes. Konrad fut aussi le premier dir. du dépt de musique du Canadian Mennonite Bible College (1947-54) et il dirigea le choeur de la Canadian German Society (v. 1959-62). Avec sa femme Emma, chanteuse, et sa fille Irma, pianiste, il donna des récitals dans les régions rurales du Manitoba et de l'Ontario. Il dirigea également des ateliers de chant choral dans des villes à prédominance mennonite comme Winkler, Gretna et Morden, Man. Souvent critiqué par les membres de la congrégation pour son approche profane, plutôt qu'exclusivement religieuse, de la musique, il exerça néanmoins une influence significative sur le développement musical chez les mennonites du Manitoba. En 1949, il devint propriétaire et dir. de la Bornoff School, nom qu'il changea en 1950 pour celui de Konrad Cons. of Music. À la fin des années 1950, le conservatoire comptait 350 élèves dont la moitié étaient inscrits dans les classes de cordes, les plus importantes du Canada à l'époque. L'accent était mis sur l'enseignement collectif, en même temps que sur les leçons particulières et les exercices d'ensemble trois fois la semaine. Certains étudiants furent connus à l'échelle nationale et gagnèrent de nombreuses bourses du RCMT, de l'Université du Manitoba et du Good Deed Club des magasins Eaton. L'école ferma ses portes peu après la mort de Konrad. Parmi les élèves ont figuré Sergei Bekorvany (Orchestre symphonique de l'Atlantique), Taras Gabora, Eugene Kowalski (Orchestre symphonique de Winnipeg), Victoria Polley Richards (TS), Gerald Stanick, Vera Tarnowsky (TS) et George Turnlund (OS de Londres).