Kraft, Norbert

Norbert Kraft. Guitariste, professeur, réalisateur, naturalisé canadien en 1954 (Linz, Autriche, 21 août 1950). Il vient à Toronto avec ses parents alors qu'il est enfant.

Kraft, Norbert

Norbert Kraft. Guitariste, professeur, réalisateur, naturalisé canadien en 1954 (Linz, Autriche, 21 août 1950). Il vient à Toronto avec ses parents alors qu'il est enfant. Après avoir joué de la guitare électrique dans des groupes rock et appris le piano et le clavecin à l'adolescence, il étudie la guitare classique avec Carl van Feggelen au Royal Conservatory of Music of Toronto (auj. Conservatoire royal de musique) (1967-1970) et Eli Kassner à l'Université de Toronto (1970-1971). Il poursuit ses études auprès de John Mills en Angleterre (1973-1974) et d'Aaron Shearer aux États-Unis (1978-1979). En Europe, il assiste également aux classes de maître d'Aliro Diaz et d'Oscar Ghiglia. Il commence à enseigner au RCMT en 1971 et à l'Université de Toronto en 1978. Kraft joue lors du festival de la Guitar Society of Toronto (Guitar '75) et est le seul finaliste canadien de Guitar '78. Il remporte le grand prix lors du Concours national de la SRC (voir Société Radio-Canada - Concours radiophoniques) en 1979, et en 1985, il devient le premier Nord-Américain à remporter le Concours international de guitare Andrés Segovia. Il enseigne à la Manhattan School of Music de New York au début des années 1990.

Kraft joue avec la plupart des grands orchestres canadiens, y compris le Toronto Symphony, l'Orchestre du Centre national des arts, l'Orchestre symphonique d'Edmonton, l'Orchestre symphonique de Vancouver, Symphony Nova Scotia et l'Orchestre symphonique de Montréal. Il se produit comme soliste et chambriste au Festival of the Sound, au Festival Elora, à Music at Sharon et avec d'autres organisations et musiciens, dont la flûtiste Jeanne Baxtresser, la soprano Rosemarie Landry, le violoniste Moshe Hammer et le violoncelliste Daniel Domb. Après 1988, sa carrière devient de plus en plus internationale. Il joue comme soliste à Los Angeles, Milwaukee, New York, Philadelphie, Copenhague, Anvers, Dubrovnik et Prague, où ses prestations sont enregistrées et diffusées dans toute l'Europe de l'Est. Il se produit aussi avec l'Orchestre radiophonique national de Pologne, l'Orchestre symphonique de Baltimore, les Boston Pops, ainsi qu'en Angleterre, en Espagne, en Allemagne, au Japon et en Extrême-Orient. Il dirige des ateliers, classes de maître et séminaires de pédagogie sur la guitare dans tout le Canada et aux États-Unis, et est souvent juge de concours, y compris en 1988 et 1991 à l'occasion des festivals de la Guitar Federation of America, ainsi qu'en 1986 pour le premier Concours national de guitare du Canada, qu'il met sur pied. Il fonde également, en 1989, le Toronto Guitarfest, événement annuel dont il est le directeur. Kraft participe à des festivals internationaux comme le Symposium international de guitare d'Allemagne ainsi que l'Expo 90, au Japon, et l'Expo 92, en Espagne.

Kraft effectue plusieurs tournées au Canada à partir de 1976, jouant 50 à 75 concerts par année dans de petites communautés avec sa femme, la pianiste, claveciniste et professeure de piano au RCMT Bonnie Silver, avec qui il crée Three Cadenzas de Michael Horwood en 1981. Kraft crée Le Cri de Merlin de R. Murray Schafer ainsi que The Blue Guitar de Tippett (deux pièces pour guitare solo) lors de Guitar '87, de même que le Concerto pour guitare de Schafer avec le TS, sous la direction d'Andrew Davis (1990). La majeure partie du répertoire de Kraft est constituée de pièces pour guitare solo du XVIIe siècle au XXe siècle, en plus de nombreux concertos et de ses propres arrangements et transcriptions de musique de chambre de l'ère baroque et d'époques ultérieures (dont certains publiés chez Waterloo et Frederick Harris). Kraft et Silver arrangent également de nombreuses pièces pour guitare et clavecin.

Kraft compile et édite une série graduée d'œuvres pour guitare classique, la première en son genre en Amérique du Nord, intitulée Classical Guitar Editions publiée chez Frederick Harris(1978). Le RCMT adopte officiellement le recueil en 1980 et l'augmente plus tard. La compilation contient des pièces pédagogiques composées spécialement par Kraft, qui crée par ailleurs une technique de guitare classique pour l'accompagner et qui, en 1983, enregistre sur cassettes les pièces du recueil. Il continue à enseigner à l'Université de Toronto. Ses écrits paraissent dans divers périodiques, dont Classical Guitar, Guitar Canada, Soundboard et Guitar Toronto. Stephen Brown figure au nombre de ses étudiants.

Kraft, qui fabrique des guitares comme passe-temps, est considéré comme le meilleur guitariste classique au Canada. Il est particulièrement réputé pour sa grande étendue dynamique, son usage varié du timbre, son lyrisme expressif et la profondeur de sa tonalité. Il contribue à faire de la guitare une partie importante de la vie musicale du pays. Il compte à son actif diverses prestations à la télévision nationale, dont une exécution, en 1979, du Concerto de Villa-Lobos avec l'Orchestre symphonique de Québec, ainsi que plusieurs apparitions à la série « Spectrum » de la SRC. En 1983, il joue pour la série radiophonique « The Art of the Guitar », à la SRC, et écrit ou anime d'autres émissions à la radio et la télévision du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni. En 1991, les enregistrements de Kraft reçoivent une nomination aux Juno (Guitar Music of the 20th Century) et un choix de la critique de Gramophone Magazine, en 1989. Il signe un contrat d'enregistrement avec Naxos, au début des années 1990, et, en 1994, il lance, à titre de réalisateur et directeur artistique, Guitar Collection sous cette étiquette. Il enregistre et produit une série de disques compacts d'œuvres pour guitare à la St. John Chrysostom Church, à Newmarket, en Ontario, entre 1994 et 1999. Concurremment, il préserve son statut d'artiste de spectacle recherché.

Écrits

« A physiological approach to guitar » (en 3 parties), Guitar Toronto, vol. 3 (mai 1984), vol. 4 (avril 1985), vol. 5 (mai 1985).

« Aspect of Technique », Classical Guitar (oct. 1986).

« Rencontre avec Paulino Bernabé », Les Cahiers de la Guitare et de la Musique, 73 (2000).

Discographie

The Art of Norbert Kraft : 1998; Naxos 8.550147.

Carmen Concerto - 8 Valses Poeticos : arr. Bizet, Granados, Breimer; Polish National Radio SO; Breiner c orch; Naxos 8.553114.

Cavatina : Highlights from the World's Greatest Guitar Collection : 1998; Naxos 8.554400C.

Centone di sonate, vol 1 and 2 : Hammer vn; 1994-1995; Naxos 8.553141 et 8.553142.

Duets for Cello and Guitar : Harnoy vc; 1983; MMG 1144.

Fandango! : Boccherini et autres; Silver clavn;1984; Fanfare DFL-6003.

Graded Guitar Repertoire Series Recordings : 1983; RCMT-FH (cass sans numéro).

Guitar and Harpsichord : Vivaldi, Haydn, Boccherini, Rodrigo; Silver clavn; 1991; Chandos CHAN-8937 (CD).

Guitar Concertos : Rodrigo, Castelnuovo-Tedesco, Villa-Lobos; Northern Chamber Orch, Ward c orch; 1993; Naxos 8.550729.

Guitar Favourites : Albeniz et al.; 1997; Naxos 8.553999.

Nineteenth Century Guitar Favourites : Sor, Tárrega, Aguado Y Garcia; 1994; Naxos 8.553007.

Romantic Works for Guitar : Paganini, Castelnuovo-Tedesco, Ponce; 1992; Chandos CHAN-9033.

Rodrigo Concerto d'Aranjuez, Villa-Lobos Concerto pour guitare et petit orchestre : OS de Winnipeg, Koizumi c orch; 1986; CBC SM-5066, (avec Préludes de Villa-Lobos) CBC SMCD-5066.

Schafer Le Cri de Merlin, Tippett The Blue Guitar, Britten Nocturnal : 1989; Chandos CHAN-8784 (CD).

Sor Guitar Music Opp. 1-5 : 1998; Naxos 8.554196.

Spanish and South American Works for Guitar : 1990; Chandos CHAN-8857 (CD).

Twelve Spanish Dances : Granados; Razumovsky Sinfonia, Breiner c orch; 1995; Naxos 8.553037.

Villa-Lobos Complete Music for Solo Guitar : 2000; Naxos 8.553987.

Bibliographie

Michael SCHULMAN, « Norbert Kraft : quo vadis? »Guitar Canada (été 1988).

Lynn HARTING-WARE, « The Art of Kraft, guitarist recording for Chandos », Music; XII (févr.-mars 1989).

John CHARLES, « A Kraft-y classical guitarist », Edmonton Sun (15 nov. 1996).

Shannon RUPP, « Lifelong passion for the guitar », Ottawa Citizen (16 avr. 1998).


Lecture supplémentaire

  • Schulman, Michael. 'Norbert Kraft: quo vadis?' Guitar Canada, Summer 1988

    Harting-Ware, Lynn. 'The art of Kraft, guitarist recording for Chandos,' Music, vol 12, Feb/Mar 1989

    Charles, John. 'A Kraft-y classical guitarist,' Edmonton Sun, 15 Nov 1996

    Rupp, Shannon. 'Lifelong passion for the guitar,' Ottawa Citizen, 16 Apr 1998