La méthode Orff

La méthode Orff, connue également sous le nom Orff-Schulwerk ou Musique pour enfants, est une méthode d'éducation musicale conçue par le compositeur allemand Carl Orff (1885-1982).

La méthode Orff

La méthode Orff, connue également sous le nom Orff-Schulwerk ou Musique pour enfants, est une méthode d'éducation musicale conçue par le compositeur allemand Carl Orff (1885-1982). Elle est mise au point dans les années 1920 et 1930 alors qu'Orff est direteur musical de la Günther-Schule, une école de danse et de musique à Munich. Les principes directeurs sont contenus dans sa publication Orff-Schulwerk (Mayence 1930-1935) qui connaîtra des révisions ultérieures. La première de nombreuses versions étrangères est Music for Children (Mayence 1956-1961), une adaptation anglaise par Doreen Hall et Arnold Walter de l'Université de Toronto. L'approche d'Orff, pensée pour les enfants mais plus tard également appliquée aux adultes, repose sur sa conviction que la méthode la plus simple d'enseigner la musique est de mettre en valeur les affinités inhérentes de l'étudiant pour le rythme et la mélodie et permettre à celles-ci de se développer naturellement, faisant passer l'enfant de l'intuition d'une expression primitive à une autre plus sophistiquée en suivant des étapes parallèles à l'évolution de la musique occidentale. Orff atteint cet objectif au moyen d'un programme soigneusement planifié, commençant par des formules parlées, des mouvements rythmés et des airs de deux notes pour arriver logiquement à la mélodie pentatonique. Le dirigisme des adultes et l'exercice purement mécanique sont bannis. L'improvisation est encouragée. Les mélodies en majeur et en mineur sont réservées à l'étape finale du programme. Orff conçoit une famille spéciale d'instruments comprenant glockenspiels, xylophones, métallophones, tambours et autres instruments de percussion adaptés aux exercices des cours de son schulwerk.

Introduction de la Méthode Orff en Amérique du Nord

À l'instigation d'Arnold Walter, la méthode Orff est introduite officiellement en Amérique du Nord par Doreen Hall. Après des études spéciales en Europe (1954-1955), elle en fait une démonstration au RCMT durant l'été de 1955. Un cours préparé par Hall débute à l'Université de Toronto en 1956 et un cours d'été est inauguré au RCMT en 1957. Une participante à ces cours, sœur Marcelle Corneille, applique les principes fondamentaux de cette méthode aux enfants d'âge préscolaire, à l'Institut pédagogique de Montréal, jusqu'en 1966. Le programme Orff devant alors satisfaire aux exigences du ministère de l'Éducation du Québec, Miriam Samuelson entreprend d'enseigner cette méthode à l'École normale de musique, afin de former des professeurs spécialisés. À titre de directrice de l'École normale, sœur Corneille est en mesure d'inviter des professeurs européens et canadiens à y donner des cours de perfectionnement.Une conférence internationale Orff-Schulwerk, à laquelle Orff participe, a lieu à l'Université de Toronto en juillet 1962. À l'incitation de Richard Johnston, nommé directeur de l'école d'été à l'automne de la même année, les cours d'été sont dès lors considérablement élargis. En 1966, les cours du RCMT sont prolongés de deux semaines à trois et révisés pour s'adapter à trois niveaux d'instruction conduisant à un certificat d'enseignement. Le RCMT devient ainsi le centre principal de diffusion de la méthode Orff-Schulwerk en Amérique du Nord.

Diffusion de la Méthode Orff au Canada

Keith Bissell est pionnier de la méthode Orff dans les écoles de Scarborough en 1958 et, vers 1962, les autres conseils scolaires importants de la communauté urbaine de Toronto l'adoptent aussi. Vers le milieu des années 1960, des programmes sont offerts à Montréal par le pianiste-compositeur d'origine hongroise Gábor Bartha, qui ouvre un studio particulier en 1964. En 1965, la SRC diffuse une série radiophonique en trois parties, Living Through Music, qui met en vedette des enfants de Scarborough formés par Joan Surnberland. La série remporte un Ohio State Award en 1966 dans la catégorie radiodiffusion éducative. Une diplômée de l'École normale, la harpiste Donna Hossack, enseigne la méthode Orff en privé à Montréal et à Saint-Lambert (1966-1971) et l'introduit dans des classes d'adultes à Vancouver où elle s'installe en 1971. En 1972, Carole Irvine-Kurz commence à donner des cours d'été Orff à des enfants de 4 à 12 ans au camp de CAMMAC. Au nombre des autres fervents diffuseurs de la méthode Orff (connue alors comme la Musique pour enfants) au Canada se trouvent Trudi Le Caine, épouse de Hugh Le Caine et belle-fille d'Arnold Walter, à Ottawa; Lois Birkenshaw-Fleming, auteur de Music for Fun, Music for Learning (Toronto 1977, 1982), à Toronto; Sandra Davies à l'Université de la Colombie-Britannique; Jean Woodrow à Edmonton; Morna-June Morrow, Edna (Little) Knock et Beth Douglas, à Winnipeg; Nancy Vogan à l'Université Mount Allison; Mario Duschenes à Montréal; Doreen H. Coultas à l'Université Memorial; et Valda Kemp à Halifax et à l'Université de Dalhousie. À partir du moment où l'École normale s'assimile à l'UQAM en 1976, le programme Orff prend peu à peu de l'ampleur.

Carl Orff Canada

Music for children / Carl Orff Canada / Musique pour enfants, une association nationale constituée de branches provinciales, est fondée en 1974. Doreen Hall est la première présidente, suivie, en 1977, de Keith Bissell. La première branche provinciale voit le jour en Colombie-Britannique en 1974, et d'autres suivent. En 1985, dix branches locales ou provinciales avaient été formées, dont la branche du Québec fondée en 1980. Un bulletin semestriel, d'abord appelé Music for Children / Carl Orff Canada / Musique pour enfants puis rebaptisé Ostinato en 1982, propage les buts de l'association et en 2004, 18 colloques ont eu lieu à Toronto, Winnipeg, Ottawa, Vancouver, Halifax, Edmonton, Montréal, et Calgary.

Centre De Formation Des Maîtres Canadiens

Des cours sont intégrés au programme de baccalauréat en musique à l'UQAM en 1985. En 1990, l'UQAM est la seule université au Québec à offrir un cours (d'une durée de 45 heures) sur la pédagogie Orff. Nommons parmi les professeurs invités, Jos Wuytack de Belgique ainsi que Anne-Marie Grosser et Jeanne Mulciolli de France. En 2000, des cours de formation des maîtres sont offerts à l'Université de Victoria, à l'Université de la Colombie-Britannique, à l'Université de l'Alberta à Edmonton, à la section de Carl Orff Canada située à Calgary, à l'Université de Lethbridge, à l'Université de la Saskatchewan, à la Fédération des enseignants et des enseignantes de la Saskatchewan, à l'Université de Regina, à l'Université du Manitoba School of Music, au Royal Conservatory of Music de Toronto, à l'Université d'Ottawa, à la section de Carl Orff Canada située à Ottawa, à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université Mount Saint Vincent.

La Méthode Orff dans les écoles primaires

Dans les années 1990, le rétablissement de la musique comme matière principale dans bon nombre de programmes d'études d'écoles publiques partout au Canada force tous les enseignants à l'élémentaire à être préparés à enseigner la musique ainsi que toutes les autres matières. Carl Orff Canada appuie des cours dans nombre de ses centres pour préparer les enseignants (un grand nombre d'entre eux avaient peu d'expérience ou aucune expérience en musique) aux notions de base pour enseigner la lecture à vue, l'éveil au rythme et une connaissance élémentaire de la terminologie de la musique.

Évaluation et Prévisions pour le futur

Même si Musique pour enfants et les variations de cette méthode sont utilisées dans un nombre croissant d'écoles canadiennes, à la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle, il n'en demeure pas moins des esprits sceptiques qui déplorent l'absence relative d'une formation en bas âge au point de vue lecture et habileté technique et celle d'une pédagogie bien définie. À cause de ces imperfections, la popularité du programme d'Orff auprès des professeurs est limitée, et certains le considèrent davantage comme un cours complémentaire que comme un cours d'études de base. L'influence de la méthode Orff et de Musique pour enfants sur l'éducation musicale au XXe siècle est néanmoins déterminante et la popularité de cette méthode continue à s'accroître au début du XXIe siècle alors que plus de 1 000 professeurs de musique enseignent la méthode Musique pour enfants partout au Canada en 2004. L'Orff Institute offre des cours pour professeurs et encourage la recherche sur d'autres applications de la méthode, notamment son utilisation en thérapie musicale. Il offre également des cours dans le secteur privé et en 2004, Carl Orff Canada étend ses services aux enseignants des écoles élémentaires publiques pour leur donner les connaissances de base en musique afin de leur permettre d'enseigner la musique comme partie essentielle de l'ensemble de leur programme d'études.

Bibliographie

Bibliothèque nationale du Canada, Correspondance entre Arnold Walter et Carl Orff (1953-1970).

Morna-June MORROW, « Thirty years of the Schulwerk in Canada », Ostinato, 32 (janv. 1986).

Voir aussi ÉCRITS de Doreen Hall.

Filmographie

Music for Children (ONF 1958).


Lecture supplémentaire

  • NL of C. Arnold Walter-Carl Orff correspondence (1953-70)

    Walter, Arnold. 'Elementary music education: the European approach,' CMJ, vol 2, Spring 1958

    Bissell, Keith. 'Carl Orff's Music for Children: a reply to the critics,' Recorder, vol 6, Oct 1963

    Johnston, Richard. 'The word for the method is zest,' Varsity Graduate, Christmas 1963

    Clark, Eileen. 'A report from the Orff Institute,' Recorder, vol 7, May-Jun 1965

    Walter, Arnold. 'Orff Schulwerk in American education,' Recorder, vol 17, Dec 1974, Mar 1975

    Hall, Doreen. 'Music for Children's past, present, future,' Music for Children/Carl Orff Canada/Musique pour enfants, 4, Feb 1976

    Bissell, Keith. 'Orff, song and tradition,' ibid, 6, Jun 1977

    Hossack, Donna. 'Canadian folk music and materials in Orff-Schulwerk,' BC Music Educator, vol 22, Summer 1979

    Otto, Donna, ed. 'Orff-Schulwerk and the BC elementary fine arts curriculum,' ibid, vol 29, Summer 1986

    Morrow, Morna-June. 'Thirty years of the Schulwerk in Canada,' Ostinato, 32, Jan 1986

    See also Writings for Doreen Hall.