Labrador, courant du

Le courant du Labrador, réputé pour ses icebergs et sa morue, coule vers le sud-est au-dessus du plateau et de la pente continental à l'est de Terre-Neuve et du Labrador, entre le détroit d'Hudson et la pointe sud des Grands Bancs. Environ 80 p.

Labrador, courant du

Le courant du Labrador, réputé pour ses icebergs et sa morue, coule vers le sud-est au-dessus du plateau et de la pente continental à l'est de Terre-Neuve et du Labrador, entre le détroit d'Hudson et la pointe sud des Grands Bancs. Environ 80 p.100 de ses eaux s'écoulent à haute vitesse dans une zone restreinte de 50 km de largeur qui passe au-dessus de la pente continentale supérieure. On y a enregistré en surface des vitesses allant jusqu'à 0,8 m/s, comparativement à des vitesses de 0,1 à 0,2 m/s ailleurs dans le courant. L'eau, qui provient des baies de Baffin et d'Hudson, du bassin Foxe et du courant ouest-groenlandais, est plus froide (0,0 ° C) et contient moins de sel (0,0334) que celle des fonds océaniques (4,0 ° C; 0,0347).