Labrador, mer du

La mer du Labrador consiste en une étendue d'eau située entre le Groenland et la côte du Labrador. Sa profondeur atteint 3400 m et sa largeur 1000 km à l'endroit où elle rejoint l'Atlantique Nord. Là où le DÉTROIT DE DAVIS la sépare de la BAIE DE BAFFIN, sa profondeur est inférieure à 700 m.

Labrador, mer du

La mer du Labrador consiste en une étendue d'eau située entre le Groenland et la côte du Labrador. Sa profondeur atteint 3400 m et sa largeur 1000 km à l'endroit où elle rejoint l'Atlantique Nord. Là où le DÉTROIT DE DAVIS la sépare de la BAIE DE BAFFIN, sa profondeur est inférieure à 700 m. Le canyon médio-océanique du nord-ouest de l'Atlantique constitue une entaille dans le fond océanique d'une profondeur de 100 à 200 m et d'une largeur de 1,5 à 2,5 km. Il suit l'axe de la mer du Labrador sur une distance d'environ 3800 km à partir de l'embouchure du DÉTROIT D'HUDSON avant de se diriger vers le sud pour rejoindre l'Atlantique Nord.

Les eaux de la mer circulent dans le sens antihoraire. À la surface, le courant du Groenland occidental transporte de l'eau plus salée et plus chaude vers le nord, alors que le COURANT DU LABRADOR transporte de l'eau froide et moins salée vers le sud. À une profondeur de 2500 à 3000 m, les eaux plus denses en provenance de la mer du Groenland suivent le pourtour du bassin pour se diriger ensuite vers le sud sous la forme d'un courant de fond. À la suite du refroidissement hivernal, une masse d'eau froide se forme dans l'ouest de la mer du Labrador. Cette eau froide se répand dans le nord-ouest de l'Atlantique à une profondeur de 1500 à 2000 m.

Les parties nord et ouest de la mer du Labrador sont couvertes de glace de décembre à juin. Au début du printemps, la banquise sert d'aire de reproduction et de mise bas pour les PHOQUES à capuchon et les phoques du Groenland. Les bancs du Groenland et du Labrador ont été exploités pour la pêche à la morue commerciale. Le fort déclin des populations de morue à la fin des années 1980 et aux années 1990 ont mené à l'imposition, en 1992, d'un moratoire sur la pêche dans la zone des plateaux continentaux de Terre-Neuve et de Labrador. L'industrie de la pêche à la crevette, qui s'est développée à partir de 1978, a pris un véritable essor de 1984 à 2000. La mer du Labrador sert de zone d'alimentation au SAUMON DE L'ATLANTIQUE et à plusieurs espèces de mammifères marins. Des ICEBERGS, entraînés vers le sud par le courant du Labrador, forment un obstacle à l'exploitation des champs de gaz naturel situés au large du Labrador.


Liens externes