Mistassini, lac

Le lac Mistassini possède une superficie de 2335 km2, une altitude de 372 m, une longueur de 161 km en son point le plus long et une largeur de 19 km. Il est situ éau centre du Québec, à 360 km à l'est de la BAIE JAMES et à 220 km au nord-ouest du LAC SAINT-JEAN.

Mistassini, lac

Le lac Mistassini possède une superficie de 2335 km2, une altitude de 372 m, une longueur de 161 km en son point le plus long et une largeur de 19 km. Il est situ éau centre du Québec, à 360 km à l'est de la BAIE JAMES et à 220 km au nord-ouest du LAC SAINT-JEAN. Alimenté par de nombreux petits lacs et cours d'eau, il se déverse à l'ouest dans la RIVIÈRE DE RUPERT par les lacs Mesgouez et Nemiscau. Le lac Mistassini est le plus grand lac naturel de la province.

Une série d'îles rocheuses étroites et allongées le divisent pour ainsi dire en deux. L'épinette noire, l'épinette blanche, le bouleau blanc, le peuplier, le mélèze, le pin gris et le sapin baumier qui poussent sur ses rives engendrent une importante industrie forestière.

D'une profondeur de 180 m, le lac abrite du corégone, du brochet, de la truite grise, de la truite de lac, et on y a rapporté la présence de phoques d'eau douce. Le caribou a pratiquement disparu du secteur à la suite d'une chasse excessive, mais l'orignal fréquente toujours ses berges. Le piégeage abusif a mené à la diminution des populations de renards, de loutres, de lynx, de martres, de visons et de castors.

Le lac est découvert en 1672 par le père Charles ALBANEL et est pendant longtemps un centre de la TRAITE DES FOURRURES. On y trouve encore aujourd'hui un poste de traite, ainsi qu'une mission de l'Église anglicane et une réserve crie. Le géologue Albert Peter LOW y passe l'hiver 1884-1885 et en effectue le relevé en juin et juillet 1885. Aujourd'hui, le secteur est reconnu pour ses bleuets, qui contribuent largement à la récolte canadienne annuelle. Son nom vient du mot cri mista-assini, qui signifie « grand rocher ».


Liens externes