Lalonde, Alain

Alain Lalonde. Compositeur, professeur (Montréal, 19 avril 1951). B.Mus. piano (Montréal) 1971, premier prix analyse (CMM) 1977, deuxième prix composition (CMM) 1979, D.Mus. (Montréal) 1996.

Lalonde, Alain

Alain Lalonde. Compositeur, professeur (Montréal, 19 avril 1951). B.Mus. piano (Montréal) 1971, premier prix analyse (CMM) 1977, deuxième prix composition (CMM) 1979, D.Mus. (Montréal) 1996. Après des études de piano, initialement à l'École Vincent-d'Indy, Lalonde poursuit sa formation au Conservatoire de musique du Québec à Montréal auprès de Gilles Tremblay. Il complète son apprentissage avec Serge Garant et Marcelle Deschênes à l'Université de Montréal. En 1974, il participe à un stage de l'Office franco-québécois pour la jeunesse à Paris et à Strasbourg auprès de compositeurs et de percussionnistes. Parallèlement à ses activités de compositeur, Lalonde se fait connaître pour ses activités d'animation et d'enseignement auprès des jeunes et des adultes (camps musicaux, cégeps, Ville de Montréal, etc.). Depuis 1978, il enseigne à l'Université de Montréal où il obtient un doctorat en composition sous la direction de Michel Longtin. En 1980, il remporte le premier prix CAPAC avec Air-Métal (1979) pour grand orchestre. Il est boursier du Conseil des arts du Canada et du ministère des Affaires culturelles du Québec (1985-1986).

Les œuvres de Lalonde font appel à des effectifs variés, allant de l'instrument solo (Trois Solos d'un personnage, 1977, enregistrés par la flûtiste Lise Daoust sur RCI 535, et Appels à l'être pour percussionniste-acteur, 1990, jusqu'à des œuvres pour grand orchestre telles qu'Hommage à Schumann, 1977, en passant par des formations plus restreintes telles qu'À la recherche de..., 1983, commande des Événements du neuf et Glissements, tourments, ravissements, 1988, commande de la SRC pour le 60<sup>e</sup> anniversaire de la création des ondes Martenot. Lalonde fait même usage de bandes magnétiques préenregistrées dans Dans l'univers, l'amour, 1987, commande de l'Orchestre des jeunes du Québec. À partir d' Espaces (1981, commande de la Société de musique contemporaine du Québec), la démarche de Lalonde vise à utiliser le lieu de l'exécution comme élément expressif et, par conséquent, à modifier les rapports entre les interprètes et le public. Membre du Groupe des sisses avec Walter Boudreau, Michel-Georges Brégent, Michel Gonneville, Denis Gougeon, Michel Longtin (pour la première composition seulement) et John Rea (pour les deuxième et troisième compositions), il participe à la composition d'œuvres collectives comme La Folia (1984), Musique des jardins sans complexe pour cuivres et percussions (1987) et Fanfares-plus dans le cadre du Festival de Liège en Belgique. La deuxième œuvre sert à la réalisation du court métrage Fanfares (Rhombus Media 1988) qui trace un portrait de ces compositeurs.

La composition collective devient fondamentale pour Lalonde en 1990 lorsqu'il travaille avec Michel Gonneville, Pierre Desrochers, André Hamel et Alain Dauphinais pour créer Sonoguide, une performance qui inclut une visite guidée à la Faculté de musique de l'Université de Montréal. En 1992, après leur succès, Lalonde, Hamel et Dauphinais forment Espaces sonores illimités (ESI). Leur première pièce est Musique en espace sacré, écrite pour le 11e Festival international de musique contemporaine de Victoriaville, au Québec, et créée le 19 mai 1994 par l'Ensemble de musique contemporaine et deux musiciens d'instruments folks et anciens. Encore pour l'Ensemble de musique contemporaine, ils composent Cadavres presqu'exquis, une œuvre commandée par Radio-Canada et présentée pour la première fois à l'église St-Jean-Baptiste de Montréal le 29 mai 1996. Ils produisent l'événement Aires libres lors de la Symphonie portuaire en 1998, participent à la Symphonie du millénaire en 2000 et composent Symphonie des éléments, exécutée par les musiciens du CMM et de l'école Joseph-François-Perrault en mars 2005.

Lalonde est membre de la Société des concerts alternatifs du Québec (maintenant Codes d'Accès) (1988-1991). Il est aussi membre de la Communauté électroacoustique canadienne et de la Ligue canadienne des compositeurs, et compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Il enseigne au Conservatoire de musique de Montréal et à l'Université de Montréal.

Œuvres (sélection)

Couleurs : 1974; violoncelle, harpe, cinq percussionnistes; manuscrit.

Trois Solos d'un personnage : 1976-1977; soliste à la flûte, piccolo et flûte en sol; manuscrit.

Hommage à Schumann : 1977; orchestre.

Air-Métal : 1979; orchestre; manuscrit.

Espaces : 1981; flûte et piccolo, clarinette en mi mineur, clarinettes basses et contrebasses, basson et double basson, trois percussions, violon, contrebasse et système de spatialisation; manuscrit.

Études de distances, de relations, de contacts, de communication, d'ouverture : 1982; deux cors, trompette, trombone, percussion, violon, alto, violoncelle; manuscrit.

À la recherche de... : 1983; deux sopranos, trois percussionnistes; manuscrit.

Echolalie l'air erre : 1987; quatre cors, quatre trompettes, deux trombones, deux tubas et quatre percussions; manuscrit.

Dans l'univers, l'amour : 1987; orchestre et bande; manuscrit.

Glissements, tourments, ravissements : 1988; deux trombones, deux ondes martenots, violon, alto, violoncelle, contrebasse; manuscrit.

Mouvances, errances et toute cette sorte d'ances : 1988; deux hautbois, trois cors, deux tubas, percussion électronique et quatre altos; manuscrit.

Appels à l'être : 1990; percussionniste - acteur.

Musiques en espace sacré : 1994; orchestre de chambre avec deux solistes jouant des instruments folks et anciens; avec ESI.

Cadavres presqu'exquis : 1996; orchestre de chambre; avec ESI.

Symphonie des éléments : 2000; orchestre; avec ESI.

Discographie

La flûte moderne : Lise Daoust flûte; 1982; RCI 535.

Bibliographie

Jean-Philippe BEAUDIN : « Some composers in and around Montreal : Alain Lalonde / Quelques compositeurs de Montréal et ses environs : Alain Lalonde »; Musicanada, vol. LXI (printemps/été 1988).


Lecture supplémentaire

  • Beaudin, Jean Philippe. "Some composers in and around Montreal: Alain Lalonde / Quelques compositeurs de Montréal et ses environs: Alain Lalonde," Musicanada vol 61 (spring/summer 1988)