Lamer, Antonio

Nommé juge à la Cour suprême du Canada en 1980, c'est le 3 juillet 1990, qu'il devient juge en chef du Canada.

Lamer, Antonio
Le juge en chef Antonio Lamer (avec la permission de Maclean's).

Lamer, Antonio

Antonio Lamer, avocat, juge en chef du Canada (Montréal, 8 juillet 1933 - Ottawa, 24 novembre 2007). Après des études au collège Saint-Laurent, à Montréal, et à l'Université de Montréal (LL.L. 1956), il est admis au Barreau du Québec en 1957, puis se joint au cabinet Cutler, Lamer, Bellemare & Associés, où il exerce le droit jusqu'en 1969, après être devenu associé principal du cabinet. Il enseigne également de nombreuses années à la Faculté de droit et à l'École de criminologie de l'U. de Montréal. En 1969, il est élevé à la magistrature : d'abord juge à la Cour supérieure du Québec et à la Cour du Banc de la Reine du Québec, il est nommé à la Cour d'appel du Québec en 1978.

Nommé juge à la Cour suprême du Canada en 1980, c'est le 3 juillet 1990, qu'il devient juge en chef du Canada. Participant aux décisions importantes que la Cour suprême rend au cours des années 80, on s'attend à ce qu'il continue la tradition libérale de ses prédécesseurs Bora Laskin et Brian Dickson, particulièrement sur les questions touchant la Charte canadienne des droits et libertés.

Néanmoins, en février 1993, dans une affaire portant sur la protection des droits des homosexuels, il fait valoir que l'élément fondamental dans l'interprétation de la Constitution est de déterminer l'intention du Parlement au moment où celui-ci adopte une loi. Le Parlement choisissant délibérément de ne pas inclure expressément ces droits dans la Loi sur les droits de la personne, ceux-ci ne sont donc pas garantis.