Lamontagne, Alain

Alain Lamontagne. Harmoniciste, compositeur, chanteur, raconteur, comédien (Verdun [Montréal], 14 juillet 1952). Il s'initia à l'harmonica durant son adolescence. Influencé à ses débuts par les bluesmen amér.

Lamontagne, Alain

Alain Lamontagne. Harmoniciste, compositeur, chanteur, raconteur, comédien (Verdun [Montréal], 14 juillet 1952). Il s'initia à l'harmonica durant son adolescence. Influencé à ses débuts par les bluesmen amér., il ajouta des pièces folkloriques québécoises à son répertoire et adopta la podorythmie traditionnelle pour accompagner son jeu. Son répertoire au cours des années 1980 devait s'accroître et inclure notamment plusieurs de ses compositions, certaines démontrant un aspect plus romantique ou européen (La Valse tempête, Le Lys cassé), et d'autres, plus latin (La Cubaine, L'Arme blanche, Bélize). Ses concerts proposent un alliage de contes et de chansons avec des pièces instrumentales exubérantes, denses et qui font sonner son instrument comme un accordéon. Lamontagne débuta sa carrière en 1976 et fit ses premières tournées en Afrique et en France l'année suivante. Il retourna en Afrique en 1984 et s'est produit fréquemment en Europe (France, Belgique, Suisse) lors de festivals et de concerts. Il donna aussi 72 concerts à l'Expo 85 au Japon, et 63 lors de l'Expo 86. On a pu l'entendre lors de tournées et à des festivals de musique folklorique (Mariposa, Winnipeg, Vancouver, etc.) à travers le Canada. À Montréal, Lamontagne a fait de longs séjours à La Licorne en 1982 et 1988, et a participé en tant que musicien et/ou comédien à des productions d'Antonine Maillet, La Joyeuse criée (1983), Garrochés en paradis (1986-87) et Margot la folle (1987), réalisant la musique de scène pour les deux premières. Il a aussi contribué des partitions pour le cinéma (notamment pour l'ONF), la télévision (SRC) et la danse.

Lamontagne a fait paraître les micr. Musique à bouche (Tamanoir TAM-27006) en 1977, Souffle (Kébec-Disc KD-550) en 1982 et Alièno (Justin Time JTR-8409) en 1987. Souffle remporta le trophée Félix pour le meilleur album instrumental en 1983 et fut réédité en partie avec des extraits d' Alièno sur CD (Justin Time JTR-8414-2) en 1989. Lamontagne a aussi accompagné sur disque ou en concert la Bottine souriante, Gerry Boulet, Claude Gauthier, Paul Piché, Raoul Roy et Gilles Vigneault, et figure avec Le Rêve du diable et d'autres sur Les Réjouissances (1977, Tamanoir 2-TAMX-31298).


Lecture supplémentaire

  • Petrowski, Nathalie. 'Pa si fou que ça, ce Lamontagne,' Montreal Le Devoir, 13 Oct 1988