Laurence Jalbert

À 10 ans, Laurence Jalbert rêvait déjà de chanter. Elle a appris seule à jouer du piano, de l'orgue et des synthétiseurs, et ses premières apparitions sur scène remontent à ses 16 ans, alors qu'elle jouait de l'orgue dans les bars.


Laurence Jalbert

 Laurence (Lise) Jalbert. Auteure-compositrice-interprète pop, folk et rock, née à Rivière-aux-Renards (Québec), le 18 août 1959.

Premiers pas

À 10 ans, Laurence Jalbert rêvait déjà de chanter. Elle a appris seule à jouer du piano, de l'orgue et des synthétiseurs, et ses premières apparitions sur scène remontent à ses 16 ans, alors qu'elle jouait de l'orgue dans les bars. Elle a également joué de la trompette, des percussions et de la basse dans différentes formations.

Laurence Jalbert dit que son style folk rock lui est inspiré par sa région natale de Gaspé, à laquelle elle est très attachée. Petula Clark, chanteuse française et la Québécoise Renée Martel, comptaient parmi les idoles de son enfance. Elle admire aussi James Taylor, Kate Bush et le poète québécois Pierre Morency.

Ses quatre octaves lui permettent d'exprimer toute une palette de couleurs, de fredonner des mélodies douces comme de chanter des chansons d'amour (mélancoliques) à tue-tête, que ce soient les siennes ou d'autres succès populaires. Autre caractéristique que la presse québécoise place souvent à égalité avec sa voix rugissante, est sa longue crinière rousse flamboyante. Au milieu des années 1980, Laurence Jalbert a rejoint la formation Volt avec qui elle a remporté le concours de L'Empire des futures stars en 1987, avec la chanson anglaise « Nobody knows », bien qu'elle chante généralement en français.

Carrière couronnée de succès

Laurence Jalbert a connu son premier grand succès en 1989 quand elle s'est lancée seule avec la chanson « Tomber ». Elle a participé au festival francophone de musique cajun de Lafayette, en Louisiane, et début 1990 est sorti, chez Audiogram, son album éponyme, sur lequel se trouvaient les succès « En courant », « Les yeux noirs » et « Au nom de la raison ». En décembre 1990, il se retrouve déjà album de platine et le label Vogue l'a, par la suite, sorti en France alors que Laurence Jalbert était déjà une auteure-compositrice reconnue.

En 1990, Laurence Jalbert a remporté au Gala de l'ADISQ les trophées Félix de la révélation de l'année et du meilleur vidéoclip (pour « Tomber »). Elle était également nommée dans quatre autres catégories : meilleur compositeur avec Guy Rajotte, meilleure interprète féminine, meilleure chanson rock et meilleur premier enregistrement. Corridors a été nommé meilleur album pop-rock en 1994.

En juin 1991, elle se produit sur scène aux fêtes de la Saint-Jean-Baptiste de Québec et de Montréal avec les légendes québécoises que sont Diane Dufresne, Paul Piché, Michel Rivard et Gilles Vigneault. Elle a ensuite participé aux Francofolies de La Rochelle (France) et au Festival international de Louisiane (États-Unis). Laurence Jalbert s'est produite 150 fois sur scène cette année-là, et elle s'est vue décerner le prix du spectacle de l'année au Festival d'été de Québec en 1992.

Laurence Jalbert a fait des tournées au Québec pendant plusieurs années et en 1995, elle s'est de nouveau produite en France, au Festival Québec 32, dans le Gers (Midi-Pyrénées).

Avant le Squall, sorti en 1998, lui a valu une nomination aux Félix pour la meilleure chanson pop-rock, et ce succès a débouché sur une tournée québécoise avec Dan Bigras, puis a inspiré l'album live Communio, enregistré au Spectrum de Montréal (2000).

Après la sortie en 2001 de l'album ...et j'espère, sur lequel figurent des chansons originales, Laurence Jalbert s'est lancée dans une tournée de neuf villes françaises. Ont suivi la compilation Ses plus grands succès enregistrée en collaboration avec les icones françaises Michel Berger et France Gall, puis un album de Noël, Le Noël des Anges (2004). Audiogram n'a pas tardé à sortir Sur la route ... Évidemment en CD et en DVD.

Ensuite est venu Tout porte à croire, en 2007. À l'été 2010, sa version de « Je me sens bien auprès de toi », interprétée à l'origine par Petula Clark, s'est classée en tête des ventes au Québec, et le titre figure dans l'album Une lettre sorti en 2011 sous son propre label : Laurence Jalbert Productions. Laurence Jalbert, qui a dû surmonter de graves problèmes de santé au fil des années, célèbre en 2012 sa 37e année de scène.