Laurentie

 Nom donné par les géologues à la masse de terre qui, il y a entre 600 et 500 millions d'années, englobait l'est de l'Amérique du Nord, la quasi-totalité de l'Europe et une bonne partie de l'Asie. Certains auteurs se sont également servis du terme de « Laurentie » pour désigner un Québec utopique.
 Nom donné par les géologues à la masse de terre qui, il y a entre 600 et 500 millions d'années, englobait l'est de l'Amérique du Nord, la quasi-totalité de l'Europe et une bonne partie de l'Asie. Certains auteurs se sont également servis du terme de « Laurentie » pour désigner un Québec utopique.


Groulx, Lionel
Lionel Groulx n'a eu cesse de poser la question inquiétante de la survie du fran\u00e7ais et du catholicisme dans un environnement urbain, industriel et anglo-saxon (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada/C-16657).

Nom donné par les géologues à la masse de terre qui, il y a entre 600 et 500 millions d'années, englobait l'est de l'Amérique du Nord, la quasi-totalité de l'Europe et une bonne partie de l'Asie. Certains auteurs se sont également servis du terme de « Laurentie » pour désigner un Québec utopique. Ainsi le roman d'anticipation de Jules-Paul Tardivel, Pour la patrie (1895; trad. For My Country, 1975), a pour cadre l'« Empire laurentien », un État distinct du Canada. En 1937, Lionel Groulx définit sa « Laurentie » comme un État distinct, français et catholique. Laurentie dérive du nom latin de saint Laurent, martyr chrétien brûlé par les Romains en 258 apr. J.-C. Le 10 août 1535, jour anniversaire de saint Laurent, Jacques Cartier découvre une baie qu'il baptise du même nom; plus tard, le nom désignera aussi le fleuve qui se jette dans la baie.