Lavoie, Daniel

En 1983, la chanson « Ils s'aiment » (deux millions d'exemplaires vendus) propulsa Lavoie au rang des principaux auteurs-compositeurs-interprètes de la francophonie.


Lavoie, Daniel

 Daniel Lavoie. Auteur-compositeur-interprète, producteur (Dunrea, sud de Brandon, Man., 17 mars 1949). B.èsL. littérature française (Manitoba). Sa mère était musicienne. En 1967, seul candidat en lice du Manitoba, il remporta le concours d'auteurs-compositeurs-interprètes de l'émission « Jeunesse oblige » à la télévision de la SRC. Il joua et chanta dans les groupes Spectre et Dieu vous aime, en anglais et en français, avant de faire une tournée du Québec en 1970. Suivirent deux 45t., « Marie Connue » et « S'endormir pour oublier (une rose) », puis un micr., À court terme, dont l'une des chansons (« J'ai quitté mon île ») fut reprise en France ainsi qu'au Portugal et en Amérique du Sud. Après une seconde tournée québécoise, il enregistra Berceuse pour un lion en 1977, qui fut aussi lancé en France et dont plusieurs chansons remportèrent un succès (« Dans le temps des animaux », « La Vérité sur la vérité », « Berceuse pour un lion »). C'est à cette époque qu'il se fixa au Québec. Il mérita le trophée Félix de l'interprète masculin de l'année en 1980 et 1981. Il se produisit ensuite à Paris (Bobino), au Festival de Bourges ainsi qu'en Suisse et en Belgique.

En 1983, la chanson « Ils s'aiment » (deux millions d'exemplaires vendus) propulsa Lavoie au rang des principaux auteurs-compositeurs-interprètes de la francophonie. Elle exprimait l'angoisse de la jeunesse des années 1980, sa mélodie tendue, lancinante répondait à la sensibilité d'une nouvelle génération née avec la bombe atomique. Le spectacle qui suivit, L'Hôtel des rêves, révéla les qualités scéniques d'un interprète qui faisait dorénavant carrière en France autant qu'au Québec. Suivirent une tournée québécoise et européenne, dont une semaine à l'Olympia de Paris. Les trophées se succédèrent : trois Félix (interprète, chanson et micr. de l'année) en 1984, médaille d'or au MIDEM de Cannes, et prix Victoire (décerné en France pour le micr. francophone de l'année). Vue sur la mer et Long courrier vinrent confirmer le succès de celui qu'on se plaît à surnommer « l'homme des plaines ». Lavoie a composé la chanson thème du film Les Longs manteaux et joué dans le film Le Fabuleux voyage. Il a produit des disques du groupe manitobain Hart Rouge. En 1990, les Francofolies organisèrent un spectacle en son honneur, La Fête à Daniel Lavoie.

Alain Brunet, dans La Presse (Montréal, 5 avril 1991), disait de ce timide romantique qu'il « est une des très belles voix d'Amérique francophone, il a un sens formidable du studio et de la production, il est en fait un auteur-compositeur mature ». Lavoie a aussi remporté le prix Wallonie-Québec (1986), le trophée Renonciat de la chanson francophone de l'année pour « Je voudrais voir New York » (1987), les Félix de l'artiste s'étant le plus illustré hors du Québec (1987) et de l'album pop-rock de l'année (1990).

Discographie

À court terme : 1975; Lon LFS-9013.

Berceuse pour un lion : 1977; Deram XDEF-147.

Nirvana bleu : 1979; Apex AFL-1502 et Trafic TFMD-889 (CD).

Aigre-doux, How Are You : 1981; WEA XWEA-92007.

Cravings : 1981; Sefel JO-601.

Tension attention! : 1983; Kébec-Disc KD-584 et Trafic TFMD-8725 (CD).

Tips : 1986; Cap ST-12568.

Vue sur la mer : 1986; Trafic TFX-1956-19.

Olympia 87 : 1987; Trafic OTF-8726.

Daniel Lavoie : Trafic TF-8729.

Long courrier : 1990; Trafic TF-8950.

Douce heure : 1991; Trafic TFD-8956 (CD).


Lecture supplémentaire

  • Laurier, Andrée. 'A change of direction, a step up to the sublime' / 'Le Secret de Daniel Lavoie: le sublime sans le ridicule,' Canadian Composer / Compositeur canadien, 201, May-Jun 1985

    Robine, Marc. 'Daniel Lavoie,' Paroles et musique, Jan 1986

    Pourcel, Jean-Marc. 'Daniel Lavoie, attention talent!,' Pélerin Magazine, 11 Sep 1987

    Homier-Roy, René. 'Daniel Lavoie allegro moderato,' Châtelaine, Mar 1988

    Filion, Sylvain-Claude. 'Chronique d'un homme heureux,' CanComp, vol 2, Spring 1991