Lavoie-Herz, Djane

Djane Lavoie-Herz (née Lavoie). Pianiste, professeure (Ottawa, 1889 - New York?). Elle étudia à Montréal avec Alfred La Liberté puis, après 1905, à Londres, Paris, Berlin.

Lavoie-Herz, Djane

Djane Lavoie-Herz (née Lavoie). Pianiste, professeure (Ottawa, 1889 - New York?). Elle étudia à Montréal avec Alfred La Liberté puis, après 1905, à Londres, Paris, Berlin. À Bruxelles, elle étudia à nouveau avec La Liberté et prit aussi des leçons d'Alexandre Scriabine, qui était le professeur de celui-ci. Elle travailla également avec Artur Schnabel à Berlin. Les récitals qu'elle donna à Ottawa, Montréal et ailleurs (1908-14) lui méritèrent de grands éloges. Ils étaient surtout consacrés aux oeuvres de Liszt, Scriabine et Brahms. En 1911 ou 1912, elle épousa un écrivain, Siegfried Herz (Barmen, Allemagne, 1883), venu en 1907 au Canada où il fut à l'emploi de Nordheimer et collabora à la revue Musical Canada ; il adopta aussi le nom de Lavoie-Herz. Un récital prévu à New York pour octobre 1914 à l'Aeolian Hall et qui devait être suivi d'une tournée amér. semble avoir été retardé d'un an. Elle donna toutefois deux récitals à New York qui furent bien reçus par la critique, les 21 octobre et 23 décembre 1915. Chose certaine, les Lavoie-Herz s'établirent à Toronto en 1914. Il était vendeur chez Nordheimer et elle ouvrit un studio et donna des récitals. Celui du Nordheimer Hall, le 25 janvier 1916, affichait un programme représentatif de son répertoire, soit des oeuvres de Bach, Mozart-Liszt, Liszt, Chopin et Scriabine. Plusieurs des élèves de Lavoie-Herz - Margaret McCallum, Edwin Gray et Estelle Beder - donnèrent des récitals à Toronto vers 1916-17. Le nom du couple figure dans le répertoire d'adresses de la ville de Toronto jusqu'en 1919, mais il y a lieu de croire qu'ils déménagèrent aux É.-U. en 1918, probablement à New York, puisqu'elle enseigna le piano (1918-21) à la compositrice amér. Ruth Crawford Seeger. Son mari prit à cete époque le nom de Hearst et entreprit avec succès une carrière d'impresario à New York; il fut associé pendant les années 1940 et 1950 à la National Concert and Artists' Corporation. On sait que Djane Lavoie-Herz donnait des cours particuliers à cette époque.