Crosley, Lawrence

Lawrence (Larry) Crosley. Compositeur, chef d'orchestre, réalisateur, professeur (Oaklandon, Ind., 19 mai 1932 - Ottawa, 24 janvier 1998). B.Mus. (ESM) 1957, M.Mus. (ibid.) 1960.

Crosley, Lawrence

Lawrence (Larry) Crosley. Compositeur, chef d'orchestre, réalisateur, professeur (Oaklandon, Ind., 19 mai 1932 - Ottawa, 24 janvier 1998). B.Mus. (ESM) 1957, M.Mus. (ibid.) 1960. Il vient s'installer à Ottawa en 1959 pour y devenir compositeur attitré (1959-1960) et directeur musical (1961-1966) chez Crawley Films. Par la suite, il travaille à la pige pour la SRC à Ottawa et Toronto, ainsi que pour Crawley Films, l'ONF et autres. En 1967, Crosley fait la trame sonore de films à l'Expo 67 et à la Place Ontario. Il attire également l'attention en 1970 lorsqu'il emploie une nouvelle technologie informatique mise en œuvre par le CNRC pour créer la musique du film The Johari Window (Université de Carleton). De 1978 à 1980, il est chef de la section musique et du son de post-production à l'ONF.

Crosley compose et réalise la musique de plus de 200 films, dont Cry of the Wild (ONF 1972) qui connaît un grand succès, The Man Who Skied Down Everest qui gagne un Academy Award (Crawley Films 1974) et I'll Find a Way (ONF 1977), The Tenth Decade (1971) et The Days Before Yesterday (1973) à la télévision de la SRC, la série War (ONF 1983) et une animation pour CTV qui reçoit une nomination aux prix Gémeaux dans la catégorie Meilleure trame musicale originale, The Teddy Bears' Picnic (1988). Crosley reçoit d'autres prix dont des Canadian Film Awards pour la meilleure musique originale (court métrage) de Seasons of the Mind (Milne-Pearson Productions 1971), meilleure partition musicale de Journey to Power (Crawley Films 1972), et le Canadian Film Association Award pour The Narwhale Game (Undersea Research Limited 1977). Il mérite le Canadian Short Film and Television Award, catégorie meilleure musique originale, pour The Lost Pharaoh (ONF 1981). Notons parmi les succès de ses trames sonores de films dans les années 1990, Mystery of the Maya pour le film IMAX (1995) et pour Path of the Paddle : White Water (1996) du canoéiste-directeur Bill Mason. Crosley a aussi écrit pour ses propres groupes de jazz, et pour orchestre, quintette à vent ou de cuivres et autres formations de chambre et il a joué du jazz à la clarinette. Crosley a enseigné à l'Université de Northern Arizona (1987) et a été professeur invité au département de musique de l'Université d'Ottawa (1989-1990). Il est membre de la LCComp et compositeur agréé du Centre de musique canadienne. En 1996, Crosley a fait don de ses manuscrits de trames sonores et d'autres documents à la BNC. Il est décédé deux ans plus tard de la condition débilitante de la SLA (maladie de Lou-Gehrig).

Voir aussiFilm - Musique de.

Bibliographie

Lee EDWARDS, « C'était merveilleux », CompCan, 35 (déc. 1968).

Barbara BECKETT, « Larry Crosley »- dilettante, ibid., 46 (janv. 1970).

« Compositeur électronique », ibid., 53 (oct. 1970).

« From Handel to Haydn to the headless musician », Science Dimension, vol. II, nos 2, 3 (juin 1970).

Tony LOFARO, « Composer put music to dramatic scenes in hundreds of films », Ottawa Citizen (27 janv. 1998).


Lecture supplémentaire

  • Edwards, Lee. 'The vibrations were beautiful,' CanComp, 35, Dec 1968

    Beckett, Barbara. ' Larry Crosley - dilettante,' ibid, 46, Jan 1970

    'NRC ''music machine'' helps composer Crosley,' ibid, 53, Oct 1970

    'From Handel to Haydn to the headless musician,' Science Dimension, vol 2 no 2, 3 Jun 1970

    Lofaro, Tony. 'Composer put music to dramatic scenes in hundreds of films,' Ottawa Citizen, 27 Jan 1998