L'Édition Belgo-Canadienne

L'Édition Belgo-Canadienne. Maison d'édition musicale fondée à Montréal en 1925 avec la maison Schott Frères de Bruxelles comme dépositaire pour la Belgique.

L'Édition Belgo-Canadienne

L'Édition Belgo-Canadienne. Maison d'édition musicale fondée à Montréal en 1925 avec la maison Schott Frères de Bruxelles comme dépositaire pour la Belgique. Son fondateur, Louis Michiels, corniste, premier prix d'un conservatoire de Belgique, venu à Montréal avant 1914, donnait des leçons de solfège, d'harmonie, de piano et de cuivres. Au nombre de ses élèves figurent Lucio Agostini, Jacques Gérard, Jean Kaster, Roland Leduc, Marie-Thérèse Paquin, Roland Poisson et Ruth Pryce. En 1928, la maison avait déjà publié une quarantaine d'oeuvres de compositeurs canadiens, dont Lydia Boucher, George M. Brewer, Albert Chamberland, Alexis Contant, Jean-Baptiste Dubois, Alfred La Liberté, Arthur Letondal, Henri Miro, Charles P. Rice et Louis Valmont. Certaines de ses publications comportent des numéros de cotage. Des traités des musiciens belges Mathieu Crickboom et Paul Gilson figurent également au catalogue de même que des oeuvres de compositeurs belges et français, dont H.-Maurice Jacquet (Rhapsodie sur un chant canadien et Bouquet de Noëls). Ed Archambault Inc. se porta acquéreur de la maison vers 1929, mais un incendie détruisit la plus grande partie des stocks vers 1935.


Lecture supplémentaire

  • Morin, Léo-Pol. 'La maison d'Édition Belgo-Canadienne,' Montreal La Patrie, 7 Jul 1928